La Première ministre lettonne expose les priorités de la présidence

Autres outils

 
15/01/2015

Laimdota Straujuma, la Première ministre de la Lettonie, a expliqué aux eurodéputés quelles étaient les priorités de son pays pour son mandat de six mois à la présidence de l'Union européenne. Prenant la parole lors d'un débat au Parlement européen le 14 janvier dernier, elle a souligné la nécessité d'accroître la sécurité, de favoriser la croissance, de générer de l'emploi et de mettre en place un marché unique du numérique, afin de créer «une Europe compétitive, numérique et forte à l'échelle mondiale». Lors du lancement de la présidence à Riga, en présence du président de la Commission, Jean-Claude Juncker, la Première ministre Straujuma a déclaré que la Lettonie s'attacherait à introduire le plan d'investissement de 315 milliards d'euros de la Commission. Ce plan invite vivement les États membres à accroître l'impact des financements de la politique de cohésion en s'engageant à multiplier par deux le recours aux instruments financiers dans les domaines d'investissement clés.

Reconnaissant que les instruments de la politique de cohésion constitueront en 2015 «les principaux moteurs d'investissement et de renforcement de la cohésion économique, sociale et territoriale en Europe» et que cette politique jouera un rôle capital dans la réduction des disparités tout en favorisant la croissance et l'emploi, la présidence s'est engagée à «assurer la mise en place des conditions préalables nécessaires au bon démarrage des nouveaux programmes opérationnels». Au chapitre des priorités, «le semestre européen, la stratégie Europe 2020 et les stratégies macrorégionales sont aussi considérés comme des outils importants pour la reprise économique après la crise».

Actualités