JASMINE: action commune pour soutenir les institutions de microfinance en Europe

Autres outils

  •  
  • Diminuer la taille du texte  
  • Augmenter la taille du texte  

JASMINE est la quatrième initiative commune de la Commission, de la Banque européenne d'investissement (BEI) et du Fonds européen d'investissement (FEI ). Elle a été créée pour:

  • renforcer les capacités des fournisseurs de microcrédits et des institutions de microfinance dans différents domaines, notamment la bonne gouvernance, les systèmes d'information, la gestion des risques et la planification stratégique;
  • les aider à devenir des opérateurs viables et durables sur le marché du microcrédit.

La première phase de l'initiative consiste à offrir, sous forme d'évaluations et de formations, une assistance technique à quinze fournisseurs de microcrédits n'ayant pas le statut de banque, sélectionnés à la suite d'un appel à manifestations d'intérêt lancé en 2009 par le Fonds européen d'investissement (FEI).

Un nouvel appel sera lancé au cours du troisième trimestre 2010 afin de sélectionner trente autres fournisseurs de microcrédits n'ayant pas le statut de banque pour bénéficier de l'assistance technique au titre de JASMINE.

Le Fonds européen d'investissement (FEI) joue un rôle majeur dans la mise en œuvre de l'initiative JASMINE:

  • en organisant l'assistance technique (cofinancée par la Commission européenne) à l'appui du développement des institutions de microfinance;
  • en apportant un soutien financier aux opérations de prêt (ressources de la BEI) et aux fonds de capital d'amorçage (ressources de l'UE).

Lesfournisseurs de microcrédits et les institutions de microfinance sélectionnés par le FEI bénéficieront gratuitement de toute une palette de services, à savoir notamment:

  • d'une évaluation de leur structure, de leur organisation et de leur mode opératoire (diagnostic) ou d'une notation par des agences spécialisées;
  • d'une formation de leur personnel et de leur équipe dirigeante, dispensée par des experts à la suite de l'évaluation ou de la notation.

De plus, des services de soutien (base de données en ligne, conseils sur les bonnes pratiques, service d'information sur JASMINE et le microcrédit) seront mis en place. Toutes les institutions de microfinance y auront accès. Un code de conduite volontaire destiné aux institutions de microfinance est également en cours de préparation.

Liens associés