Financial Instruments in Cohesion Policy

Financial instruments represent a resource-efficient way of deploying cohesion policy resources in pursuit of the Europe 2020 Strategy objectives. Targeting projects with potential economic viability, financial instruments provide support for investments by way of loans, guarantees, equity and other risk-bearing mechanisms, possibly combined with technical support, interest rate subsidies or guarantee fee subsidies within the same operation.

Autres outils

  •  
  • Diminuer la taille du texte  
  • Augmenter la taille du texte  

Actualités

    La Commission européenne a adopté aujourd'hui deux nouveaux instruments financiers «clé en main» ou «prêts à l’emploi» pour les investissements au titre des Fonds ESI afin de faciliter l’accès au financement pour les jeunes entreprises et les promoteurs de projets de développement urbain.

    La Commission encourage les États membres à doubler, au cours de la période 2014-2020, leurs investissements au titre des Fonds structurels et d’investissement européens (Fonds ESI) utilisés dans le cadre d’instruments financiers tels que les prêts, les fonds propres et les garanties, conformément aux objectifs du plan d’investissement.

    Déjà conformes à la réglementation relative aux Fonds ESI et aux aides d'État, les instruments financiers «prêts à l’emploi» sont conçus pour favoriser l’utilisation de financements renouvelables par les États membres par rapport aux subventions classiques et pour mettre en commun les ressources des secteurs public et privé.

    Trois instruments de ce type existent déjà. Un prêt avec partage des risques, fondé sur la répartition des risques entre ressources publiques et privées, et un instrument de garantie plafonnée, où les fonds publics servent de garantie contre le risque de défaut dans le portefeuille de prêts d'une banque. Ils ont tous deux pour but de faciliter l'accès des PME au financement. Le troisième instrument est un prêt pour rénovation en faveur de projets dans le domaine de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables dans le secteur de la construction résidentielle.

    Aujourd'hui, la Commission lance deux nouveaux instruments:

    • Un instrument de coinvestissement visant à offrir un financement aux jeunes entreprises et aux PME. Cette aide leur permettra de développer leurs modèles d'entreprise et d'attirer des financements supplémentaires grâce à un fonds commun de placement géré par un intermédiaire financier principal. L’investissement total conjuguant ressources publiques et privées peut atteindre 15 millions € par PME. Au cours de la période 2007-2013, SAS JEREMIE dans la région française du Languedoc-Roussillon a été un exemple d’utilisation de cet instrument de coinvestissement, qui a exploité les ressources du Fonds européen de développement régional (FEDER) pour attirer les capitaux privés et investir dans les PME de haute technologie dans la région.
    • Les Fonds de développement urbain soutiendront des projets de développement urbain durable, notamment dans les domaines des transports publics et de l’efficacité énergétique ou de la réhabilitation des zones urbaines. Les projets doivent être viables sur le plan financier et s'inscrire dans le cadre d’une stratégie intégrée de développement urbain durable. L’investissement total conjuguant ressources publiques et privées peut atteindre 20 millions € par projet. Cette aide prendra la forme d’un fonds de prêts géré par un intermédiaire financier avec les ressources des Fonds ESI et une contribution d’au moins 30 % provenant de capitaux privés. Durant la période 2007-2013, un Fonds de développement urbain de ce type a été créé dans la région polonaise de Poméranie.

    Pour en savoir plus

Plus de nouvelles

Besides the obvious advantages of recycling funds over the long term, financial instruments help to mobilise additional public or private co-investments in order to address market failures in line with Europe 2020 and cohesion policy priorities. Their delivery structures entail additional expertise and know-how, which helps to increase the efficiency and effectiveness of public resource allocation. Moreover, these instruments provide a variety of incentives to better performance, including greater financial discipline at the level of supported projects.

Financial instruments have been used for delivering investments for Structural Funds since the 1994-1999 programming period. Their relative importance has increased during the programming period 2007-2013 and they now represent around 5 % of total European Regional Development Fund (ERDF) resources. In the light of the current economic situation and the increasing scarcity of public resources, financial instruments are expected to play an even stronger role in cohesion policy in the 2014-2020 programming period.

ESIF and EFSI complementarities

  • European Structural and Investment Funds and European Fund for Strategic Investments complementarities: Ensuring coordination, synergies and complementarity en pdf

Documents

  • fi-compass is designed to meet the needs of ESIF managing authorities, EaSI microfinance providers and other interested parties, by providing practical know-how and learning tools on financial instruments.
  • Financial instruments in ESIF programmes 2014-2020 - A short reference guide for Managing Authorities en pdf
  • Review of the Role of the EIB Group in European Cohesion Policy en pdf
  • 'EC regulatory guidance and manuals are available on www.fi-compass.eu/resources

Contact

European Commission - DG Regional Policy
Unit B3 - Financial Instruments and relations with International Financial Institutions
Avenue de Beaulieu 5
B-1160 Brussels
Tel: 32 2 29 90808 / 59332
Fax: +32 2 292 0904
REGIO-B3-FINANCIAL-INSTRUMENTS@ec.europa.eu