Programme opérationnel 'Canaries'

Programme opérationnel d’intervention communautaire du Fonds européen de développement régional (FEDER) au titre de l’objectif 'compétitivité régionale et emploi' dans la Communauté autonome des Canaries

Espagne

Autres outils

  •  
  • Diminuer la taille du texte  
  • Augmenter la taille du texte  

Le 3 décembre 2007, la Commission européenne a adopté le programme opérationnel d’intervention communautaire du Fonds européen de développement régional (FEDER), au titre de l’objectif «Compétitivité régionale et emploi», de la Communauté Autonome des Canaries. Le coût total du programme est de 1.67 milliards d'euros et il bénéficie d'une contribution communautaire de 1.02 milliards d'euros.

1. Objectifs stratégiques et priorités du programme opérationnel

Le programme entend d'une part accentuer l'effort de la Communauté Autonome des Canaries pour rattraper son retard dans le domaine de la recherche-développement en s'appuyant sur ses potentialités (biodiversité, secteur maritime, énergies renouvelables...) et d'autre part lutter contre les obstacles structurels qui entravent son développement (déficit d'accessibilité lié à l'insularité et à l'éloignement du territoire communautaire; fragmentation territoriale en 7 îles; relief accidenté limitant la surface pour l'implantation des activités économiques; fragilité de l'environnement).

Le programme contribue de manière significative aux objectifs de la stratégie de Lisbonne (76 % des dépenses seront orientées vers les priorités "Lisbonne").

2. Estimation de l'impact de l'investissement de l'UE

Les effets escomptés du programme sont les suivants (estimation):

  • création d'environ 8.700 emplois;
  • mobilisation de l'investissement privé pour un montant estimé à 814 millions d'euros;
  • multiplication par 3 du pourcentage des dépenses de recherche-développement dans le PIB régional;
  • connexion quasi-totale des foyers et des entreprises à internet;
  • augmentation de 74% de la part des dépenses privées en recherche-développement;
  • réduction des émissions de gaz à effet de serre d'environ 9%;
  • augmentation de 40% de la part des énergies renouvelables dans la puissance installée totale.

3. Les axes prioritaires


1) Développement de l'Economie de la Connaissance
Sur la base du Plan Canarien de "Recherche-Développement-innovation 2007-2010", cette priorité entend accroître l'investissement régional en recherche-développement ainsi que la part du secteur privé dans ce domaine, et contribuer par ce biais à réduire la dépendance régionale vis-à-vis du secteur touristique en diversifiant les activités économiques.
Le programme soutiendra l'offre en recherche-développement des centres technologiques et des universités canariennes ainsi que le transfert de ces technologies vers les petites et moyennes entreprises (PME), qui dominent le tissu productif régional (89% des entreprises ont entre 1 et 5 employés). Il permettra notamment la création d'un Centre de Services d'Innovation aux entreprises ainsi que la mise en place de groupements sectoriels visant à favoriser les synergies entre les entreprises.
2) Développement et innovation par et pour les entreprises
Cette priorité entend promouvoir l'esprit d'entreprise au sein de la société canarienne, fournir des espaces aux activités économiques, en les adaptant si besoin, et soutenir l'internationalisation du tissu productif.
Les PME sont les principales destinataires des actions incluses dans cette priorité. Un effort particulier est initié en matière d'éco-innovation ainsi que vers la recherche de nouvelles solutions pour favoriser l'accès des entreprises aux sources de financement.
3) Environnement, Ressources Hydrologiques et Prévention des Risques
L'eau étant un bien rare aux Canaries, l'amélioration des infrastructures et de son utilisation constituent une nécessité de premier ordre. Les actions prévues consisteront essentiellement à poursuivre l'équipement en usines de dessalement d'eau de mer et à moderniser les installations existantes de distribution d'eau aux activités agricoles.
La protection de la biodiversité sera mise en œuvre au moyen d'actions de restauration d'habitats et d'espèces; de construction d'infrastructures pour la conservation de celles-ci et pour la sensibilisation du public; d'acquisition d'instruments de surveillance et de suivi du milieu marin ainsi que de terrains pour la protection et la régénération de l'environnement.
4) Transports et énergie
Cette priorité a pour objectifs principaux, d'une part d'améliorer la connexion de la Communauté Autonome des Canaries avec l'extérieur, d'autre part de réduire la dépendance de l'archipel vis-à-vis du pétrole (qui représente environ 90% de la consommation d'énergie).
Les interventions en matière de transports visent à consolider la sécurité, la qualité et la compétitivité sur les marchés internationaux des infrastructures aéroportuaires et portuaires. Elles concernent notamment les aéroports de Grande Canarie, de Tenerife Nord et Sud et l'agrandissement de quais, terminaux et superficies destinés à la manipulation de marchandises d'un certain nombre d'installations portuaires.
Le programme prévoit également de soutenir la construction de deux usines de regasification de gaz naturel liquéfié à Tenerife et en Grande Canarie ainsi que divers projets en matière d'énergies renouvelables (éolienne, solaire, biomasse, hydroélectrique, géothermique).
5) Développement soutenable local et urbain
Cette priorité contribue à la cohésion du territoire au moyen de la mise en œuvre de projets intégrés de régénération urbaine et rurale dans les municipalités de taille petite et moyenne et renforce la participation des citoyens dans la gestion publique et l'amélioration des services locaux.
6) Infrastructures sociales
L'objectif de cette priorité est de permettre aux Canaries de répondre au déficit en infrastructures principalement sanitaires, provoqué par l'effet conjugué de la pression de la demande (augmentation de la population résidente et saisonnière) et de la fragmentation territoriale.
Les actions prévues visent à doter la Communauté Autonome d'un réseau de centres de santé et d'hôpitaux suffisants et à améliorer l'équipement des centres existants.
7) Assistance technique et Renforcement de la Capacité institutionnelle
L'assistance technique permet le cofinancement des activités de gestion, de suivi, d'évaluation d'animation, d'information et communication.
8) Réduction des surcoûts limitant le développement des régions ultrapériphériques (Dépenses d'investissement)
L'objectif de cette priorité est le développement des infrastructures indispensables pour répondre aux handicaps liés à la condition de région ultrapériphérique, essentiellement le déficit d'accessibilité. Les financements seront ainsi dirigés principalement vers les domaines des infrastructures de transport et de télécommunications. Les interventions seront mises en œuvre essentiellement dans les îles "non capitales" (les îles de l'archipel autres que Tenerife et la Grande Canarie).
9) Réduction des surcoûts limitant le développement des régions ultrapériphériques (Dépenses de Fonctionnement)
Les coûts de fonctionnement des services publics et privés sont plus onéreux dans une région dite "ultrapériphérique" comme les Canaries que sur le territoire continental, en raison notamment de la distance, du relief accidenté, et de la condition d'archipel. Cette priorité a donc pour objet principal de compenser les coûts additionnels de fonctionnement dérivés du déficit d'accessibilité et de la fragmentation territoriale. Les financements prévus seront destinés notamment à soutenir les aides au transport maritime et aérien de marchandises et au démarrage de nouvelles lignes de transports.

Informations techniques et financières

Programme opérationnel 'Canaries'

Type d'intervention

Programme operationnel

CCI

2007ES162PO011

Number of decision

C/2007/6120

Date d'approbation finale

03/12/2007

Ventilation des financements par axe prioritaire

Axe prioritaire Investissement de l'UE Contribution nationale publique Contribution publique totale
Développement de l'Economie de la Connaissance 112 422 816 19 839 319 132 262 135
Développement et innovation par et pour les entreprises 105 973 570 35 324 524 141 298 094
Environnement, Ressources Hydrologiques et Prévention des Risques 66 016 196 22 005 399 88 021 595
Transports et énergie 103 570 542 41 801 914 145 372 456
Développement local et urbain durable 32 386 826 10 795 610 43 182 436
Infrastructures sociales 108 121 435 36 040 477 144 161 912
Assistance technique et Renforcement de la Capacité institutionnelle 1 113 704 196 538 1 310 242
Réduction des surcoûts limitant le développement des régions ultrapériphériques (Dépenses d'investissement) 244 846 336 244 846 336 489 692 672
Réduction des surcoûts limitant le développement des régions ultrapériphériques (Dépenses de Fonctionnement) 244 846 336 244 846 336 489 692 672
Total 1 019 297 761 655 696 453 1 674 994 214