Programme opérationnel 'Transports'

Relevant de l’objectif « convergence » et cofinancé par le Fonds européen de développement régional (FEDER) et le Fonds de cohésion

Slovaquie

Autres outils

  •  
  • Diminuer la taille du texte  
  • Augmenter la taille du texte  

Le 13 septembre 2007, la Commission européenne a approuvé un programme opérationnel pour la République slovaque couvrant la période 2007-2013. Le programme opérationnel « Transports » relève du cadre de l’objectif « convergence » et a un budget total d’environ 3,8 milliards d’euros. L’aide apportée par la Communauté par l’intermédiaire du Fonds européen de développement régional (FEDER) s’élève à quelque 877 millions d’euros et celle du Fonds de cohésion s’élève à approximativement 2,3 milliards d’euros, ce qui représente approximativement 29,4% du total des fonds communautaires investis en République slovaque au titre de la politique de cohésion pour 2007-2013. 

1. Objet et finalité du programme

L’objectif global du programme consiste à soutenir la mobilité durable grâce au développement de l’infrastructure des transports et à l’amélioration des transports publics. Ces mesures faciliteront les connexions entre les différentes régions de la République slovaque et amélioreront l’accès au réseau transeuropéen de transport (RTE-T). Cette amélioration permettra de réduire les disparités entre les régions, de favoriser le développement économique et d’augmenter la compétitivité de l’économie slovaque.

La République slovaque, dont les grandes infrastructures de transport souffrent d’un retard par rapport aux autres États membres de l’UE, doit se concentrer sur les points suivants:

  • la poursuite du développement des autoroutes et des voies express;
  • la modernisation de l’infrastructure des chemins de fer;
  • l’amélioration des terminaux intermodaux publics;
  • les défis de la durabilité de l’environnement dans le contexte du changement climatique;
  • le soutien aux transports publics.

Le programme opérationnel visera à promouvoir des activités directement liées aux grandes infrastructures de transport et à la mobilité durable. En conséquence, il contribuera pour une large part à la réalisation des objectifs stratégiques de Lisbonne et Göteborg.

2. Effet escompté des investissements

Le programme permettra de moderniser approximativement 200 km de voies de chemin de fer, mais aussi de construire 170 km de nouvelles autoroutes, voies express et routes de première classe. Ces améliorations permettront des économies de temps d’environ 1 heure pour le transport ferroviaire des passagers et de 70 minutes pour le transport routier des passagers et des marchandises. Elles entraîneront aussi une diminution du nombre d’accidents de la route, une augmentation de la densité des routes de classe supérieure, ainsi qu’une augmentation de la part du transport ferroviaire pour ce qui est des marchandises.

3. Priorités

Les objectifs du programme opérationnel « Transports 2007-2013 » sont les suivants:

  • construire des grandes infrastructures de transport;
  • améliorer l’accès aux régions grâce à des investissements dans l’infrastructure de transport;
  • favoriser le transport public de passagers.

Le programme opérationnel « Transport 2007-2013 » s’articule autour des priorités suivantes: 

Priorité 1: Infrastructure ferroviaire [approximativement 24,4 % du financement total]

Cette priorité vise à moderniser et à développer l’infrastructure ferroviaire dans le contexte du réseau RTE-T. Cette modernisation permettra d’accroître l’interopérabilité, d’augmenter les limites de vitesse, mais aussi d’améliorer la qualité et la sécurité du fonctionnement.

Priorité 2: Infrastructure routière d’accès au RTE-T [approximativement 30,3 % du financement total]

Cette priorité vise à contribuer à la construction de nouvelles autoroutes dans le contexte de l’accès au RTE-T. Elle aura des effets importants sur l’accès au réseau routier européen, sur la sécurité et sur la qualité des routes.

Priorité 3: Infrastructure intermodale de transport [approximativement 3,2 % du financement total]

Cette priorité contribuera à la mise en place d’un réseau de terminaux intermodaux publics, fondé sur les principes de mobilité durable. Celui-ci créera les conditions de base pour le développement de systèmes de transport respectueux de l’environnement.

Priorité 4: Infrastructure de systèmes de transport intégrés [approximativement 14,7 % du financement total]

Cette priorité vise à intégrer les transports ferroviaires publics dans les systèmes de transport urbains. Elle permettra d’améliorer la mobilité des transports publics ainsi que la durabilité des transports.

Priorité 5: Infrastructure routière (voies express et routes de première classe) [approximativement 23,1 % du financement total]

La poursuite du développement des voies express et des routes de première classe, vise à contribuer au développement proportionnel et progressif de l’infrastructure routière du pays. Cette amélioration permettra d’éliminer les goulots d’étranglement dus au volume de circulation et aux accidents de la route.

Priorité 6: Transport public ferroviaire de personnes [approximativement 2,8 % du financement total]

Cette priorité vise à améliorer la qualité des services ferroviaires et à augmenter les activités mettant l’accent sur la modernisation de l’infrastructure des chemins de fer. Cette mesure prévoit:

  • la modernisation des lignes régionales et interrégionales,
  • une aide pour les passagers ayant une mobilité réduite et
  • l’appui au transport régional et suburbain.

Priorité 7: Assistance technique [approximativement 1,5 % du financement total]

L’assistance technique garantira la mise en oeuvre du programme. L’aide financière couvre notamment l’élaboration de documents conceptuels et stratégiques, ainsi que les fonctions d’administration, de suivi, d’évaluation et de contrôle.

Informations techniques et financières

Programme opérationnel 'Transports'

Type d'intervention

Programme operationnel

CCI

2007SK161PO004

Number of decision

C/2007/4299 final

Date d'approbation finale

13/09/2007

Ventilation des financements par axe prioritaire

Axe prioritaire Investissement de l'UE Contribution nationale publique Contribution publique totale
Infrastructure ferroviaire 782 746 878 138 131 802 920 878 680
Infrastructure routière d’accès au RTE-T 972 333 473 171 588 260 1 143 921 733
Infrastructure intermodale de transport 102 620 947 18 109 579 120 730 526
Infrastructure de systèmes de transport intégrés 471 794 200 83 257 800 555 052 000
Infrastructure routière 740 794 961 130 728 523 871 523 484
Transport public ferroviaire de personnes 88 510 567 88 510 567 177 021 134
Assistance technique 48 103 569 8 488 865 56 592 434
Total 3 206 904 595 638 815 396 3 845 719 991