Programme opérationnel 'Autriche - Hongrie'

Programme relevant de l’objectif «Coopération territoriale européenne » et cofinancé par le Fonds européen de développement régional (FEDER)

Autriche

Autres outils

  •  
  • Diminuer la taille du texte  
  • Augmenter la taille du texte  

Le 20 décembre 2007, la Commission européenne a approuvé un programme opérationnel de coopération transfrontalière entre l’Autriche et la Hongrie pour la période 2007-2013. Ce programme prévoit l’octroi d’une aide communautaire du Fonds européen de développement régional (FEDER) en faveur de certaines régions autrichiennes et hongroises, situées le long de la frontière commune, à savoir: d’une part, les Länder autrichiens de Burgenland et de Vienne et la région classée comme unité territoriale NUTS III de l’Umland-Südteil, et d’autre part, la région classée comme unité territoriale NUTS II de Nyugat-Dunántúl, avec les comtés de Gyor-Moson-Sopron, Vas et Zala, du côté hongrois.

Les régions autrichiennes adjacentes NUTS III de Niederösterreich-Süd et d’Oststeiermark peuvent participer à des projets en tant que régions voisines, c’est-à-dire qu’elles peuvent recevoir au maximum 20% des fonds du FEDER alloués au programme.

Le programme opérationnel s’inscrit dans le cadre défini pour l’objectif « Coopération territoriale européenne » et dispose d’un budget total d’environ 101 millions d’euros. L’investissement communautaire consenti par l’intermédiaire du Fonds européen de développement régional (FEDER) s’élève à quelque 82 millions d’euros, ce qui correspond à environ 0,9 % du montant total de l’investissement communautaire en faveur de l’objectif « Coopération territoriale européenne » au titre de la politique de cohésion pour 2007-2013.

1. Objet et finalité du programme

La région frontalière est riche en ressources naturelles, en écosystèmes; elle possède un grand nombre de sources thermales et de villes d’eau, ainsi que de nombreux sites attestant d’un patrimoine culturel commun. L’économie prospère, le tourisme émergeant (notamment le tourisme thermal lié à la santé et au bien-être) et les zones suburbaines croissantes, font augmenter les flux de biens et d’individus. Cependant, ces tendances ont des effets néfastes pour l’environnement. En conséquence, le programme visera à diminuer ces effets néfastes en mettant en place des structures et des actions offrant une réponse dynamique, en prévoyant des discussions conjointes supplémentaires et en favorisant des interventions pilotes en matière d’écomobilité.

L’accent sera également placé sur les différences régionales de la zone couverte par le programme, puisque les indicateurs font apparaître des disparités de développement nord-sud en certains endroits, ainsi que des différences est-ouest dans la région. La situation démographique bénéficiera aussi d’une attention particulière étant donné les tendances démographiques négatives constatées dans le sud (population en déclin et émigration), contrastant avec les tendances démographiques positives observées dans le nord (population croissante et immigration).

2. Effets escomptés des investissements

Le programme tente d’offrir une réponse cohérente et efficace aux obstacles et aux faiblesses de la région et définit des stratégies adaptées pour le développement futur commun de la région, compte tenu de l’expérience acquise durant la dernière période de programmation et des conclusions de l’analyse régionale.

Les effets escomptés des investissements comprennent le développement économique, social, environnemental et culturel de la région frontalière et la réduction des disparités régionales. Grâce à des interventions menées conjointement et à l’utilisation durable des ressources propres, le programme devrait permettre à la région de devenir prospère, d’être dotée d’une grande diversité aussi bien culturelle qu’écologique et d’offrir un niveau de vie élevé à ses habitants. Plusieurs types d’indicateurs (de contexte, d’output, de résultats, d’impact) seront utilisés pour évaluer les effets des investissements du programme sur des domaines spécifiques, et notamment sur le produit régional brut, les activités d’éducation et de formation, les initiatives en matière de publicité, la production d’énergie renouvelable et l’infrastructure de transport.

3. Priorités

Le programme opérationnel s’articule autour des priorités suivantes:

Priorité 1: innovation, intégration et compétitivité [environ 38,1 % du financement total]

L’objectif de cette priorité est d’améliorer la compétitivité de l’ensemble de la région et de stimuler la coopération de même que l’innovation parmi ses acteurs économiques et sociaux. Cette démarche nécessite des efforts concentrés sur la promotion de la coopération économique, sur la poursuite de la croissance soutenue de l’emploi et sur l’amélioration de l’infrastructure sociale et des services publics.

Priorité 2: développement durable et accessibilité [environ 52,1 % du financement total]

Cette priorité vise à encourager le développement durable, à renforcer l’accessibilité de la région et à améliorer l’égalité au sein de la région. Elle nécessite des interventions et des actions visant à améliorer l’écomobilité, les transports et l’accessibilité de la région, à renforcer le système transfrontalier de gouvernance et à améliorer la gestion des ressources naturelles. Des liens puissants relient la qualité de l’environnement et le développement économique et les indices portent à croire que le développement durable – c’est-à-dire le développement économique, social et environnemental équilibré – est une caractéristique commune aux régions capables d’utiliser efficacement la connaissance et l’innovation (technologique).

Priorité 3: assistance technique au processus de coopération transfrontalière [environ 9,8 % du financement total]

Une assistance technique sera apportée pour la mise en oeuvre du programme. Une aide financière sera aussi disponible. Elle couvrira la gestion, le suivi, l’évaluation et le contrôle.

Informations techniques et financières

Programme opérationnel 'Autriche - Hongrie'

Type d'intervention

Programme operationnel

CCI

2007CB163PO010

Number of decision

C/2007/6586

Date d'approbation finale

20/12/2007

Ventilation des financements par axe prioritaire

Axe prioritaire Investissement de l'UE Contribution nationale publique Contribution publique totale
Innovation, intégration et compétitivité 32 690 450 5 768 902 38 459 352
Développement durable et accessibilité 44 654 930 7 880 283 52 535 213
Assistance technique au processus de coopération transfrontalière 4 934 929 4 934 929 9 869 858
Total 82 280 309 18 584 114 100 864 423