Programme opérationnel 'Wallonie (hors Hainaut)'

Programme relevant de l’objectif «compétitivité régionale et emploi», cofinancé par le Fonds européen de développement régional (FEDER)

Belgique

Autres outils

 

Le 21 décembre 2007, la Commission européenne a approuvé un programme opérationnel pour la région wallonne de Belgique couvrant la période 2007-2013. Le programme couvre quatre des cinq provinces wallonnes: Namur, Luxembourg, Liège et  Brabant wallon.

Ce programme opérationnel relève de l’objectif «compétitivité régionale et emploi»; son budget total s’élève à environ 720 millions d'euros. L’aide apportée par l’Union européenne (UE) au titre du Fonds européen de développement régional (FEDER) s'élève à quelque 282 millions d'euros, ce qui représente environ 12,5 % des contributions communautaires en Belgique dans le cadre de la politique de cohésion 2007-2013.

La contribution nationale prévue s'élève à 437 millions d'euros et peut être partiellement constituée de prêts communautaires alloués par la Banque européenne d’investissement (BEI) et par d’autres instruments de prêt.

1. Objet et finalité du programme

La stratégie 2007-2013 a pour objet de placer les concepts de sélectivité, de pérennité, de transversalité, d’interactivité et de mise en réseau au centre de toutes les actions, tant au niveau des administrations gestionnaires que des opérateurs.

Sur le plan des actions, l’objectif est de centrer la stratégie de développement sur la restauration des facteurs de compétitivité urbaine de la zone métropolitaine et l’amélioration des facteurs de compétitivité régionale dans les zones rurales.

L’accent sera placé sur le renforcement des interactions entre les projets, en veillant à ce qu’ils s’articulent réellement dans une démarche collective de développement territorial intégré. La description détaillée des axes stratégiques permet d’estimer la part des fonds communautaires consacrée aux priorités de la stratégie de Lisbonne à plus de 60 %.

2. Effets escomptés des investissements

L'objectif est de créer, à l’horizon 2015, environ 4 300 emplois directs via les interventions du programme. L'impact global attendu, compte tenu des effets indirects et induits, est sur cette base estimé à environ 10 700 emplois créés.

3. Priorités

Le programme opérationnel s'articule autour de quatre priorités:

Priorité 1: création d'entreprises et d'emplois [environ 31 % de l’investissement total]

Le bassin Meuse-Vesdre rencontre des difficultés à compenser le déclin de l'industrie lourde par de nouvelles activités. Il est donc essentiel de développer de nouvelles activités dans des secteurs porteurs de croissance et d'emplois tout en préservant le tissu existant. En effet, il est impératif de se tourner vers des segments plus jeunes et plus dynamiques, où les compétences acquises seront mieux valorisées. La priorité est donnée aux projets d'entreprises qui apportent une réelle valeur ajoutée par leur activité et qui contribuent à la création d'emplois.

Les zones rurales, quant à elles, se caractérisent par l'émiettement de leur tissu productif et l'insuffisance du tissu industriel proprement dit. L'objectif poursuivi est d'étoffer le tissu économique par l'implantation d'entreprises de taille significative et par l'extension des entreprises présentes dans la zone, notamment en interaction avec les activités et marchés existants dans les régions métropolitaines. Afin d’atteindre ces objectifs, des services d’appui financier aux entreprises et d’aide à l’entrepreneuriat, originaux et innovants, seront nécessaires.

Priorité2: développement du capital humain, des connaissances, des savoir-faire, et de la recherche [environ 25 % de l’investissement total]

Cette priorité est consacrée au développement et à la valorisation du potentiel en matière de recherche et d'innovation technologique, à l'innovation non technologique et au développement d'infrastructures performantes en matière de formation qualifiante. Plus précisément, la deuxième priorité met l’accent sur:

  • le soutien direct aux projets de recherche et développement (R & D) émanant des petites et moyennes entreprises (PME);
  • le renforcement des centres de recherche agréés et l'offre de services subséquente aux entreprises de la zone;
  • la mise en place d'infrastructures performantes de diffusion des connaissances liées aux nouvelles technologies auprès de la population active et des jeunes.

Priorité 3: développement territorial équilibré et durable [environ 43 % de l’investissement total]

La priorité vise la revitalisation de la région métropolitaine liégeoise via le développement d'infrastructures compétitives, la revitalisation urbaine et l'assainissement des friches industrielles et urbaines. Ces actions constituent une étape essentielle pour la redynamisation de la métropole et son internationalisation. Parallèlement, des interventions seront soutenues dans les zones rurales.

Cette priorité vise également à soutenir des projets intégrés de revitalisation urbaine et de valorisation du patrimoine culturel et touristique. Dès lors, trois catégories d'actions seront privilégiées:

  • l’assainissement et la réaffectation des friches industrielles et urbaines;
  • le développement des infrastructures compétitives;
  • le soutien aux politiques intégrées de redynamisation urbaine et d'attractivité du territoire.

Les projets ici développés devront intégrer, de manière transversale, les aspects liés à l'aménagement du territoire, à la revitalisation urbaine, à la qualité et à la protection de l'environnement, à la valorisation des énergies renouvelables et à l'utilisation efficace de l'énergie.

Priorité 4: assistance technique [environ 1 % de l’investissement total]

Cette priorité permettra d’apporter un soutien pour la mise en œuvre d'un  système de gestion, de suivi et de contrôle efficace, pour l'évaluation du programme et des projets ainsi que pour la communication et les actions de publicité du programme.

Informations techniques et financières

Programme opérationnel 'Wallonie (hors Hainaut)'

Type d'intervention

Programme operationnel

CCI

2007BE162PO003

Number of decision

C/2007/6880

Date d'approbation finale

21/12/2007

Ventilation des financements par axe prioritaire

Axe prioritaire Investissement de l'UE Contribution nationale publique Contribution publique totale
Dynamisation de l'économie de la connaissance pour une région compétitive 83 452 106 139 266 335 222 718 441
L'innovation au cœur des mutations économiques et sociales des entreprises 71 129 646 106 694 468 177 824 114
Une économie régionale respectueuse de l'environnement 124 927 701 187 391 553 312 319 254
Assistance technique 3 005 478 4 508 217 7 513 695
Total 282 514 931 437 860 573 720 375 504