Programme opérationnel 'Wallonie (Hainaut)'

Programme relevant de l’objectif «convergence», cofinancé par le Fonds européen de développement régional (FEDER)

Belgique

Autres outils

 

Le 21 décembre 2007, la Commission européenne a approuvé un programme opérationnel pour la région wallonne (Hainaut) de Belgique couvrant la période 2007-2013.

Ce programme opérationnel relève de l’objectif «convergence»; son budget total est d’environ 1,1 milliards d'euros. L'aide apportéé par l’Union européenne (UE) au titre du Fonds européen de développement régional (FEDER) s'élève à quelque 449 millions d'euros, ce qui représente environ 19,9 % des contributions communautaires en Belgique dans le cadre de la politique de cohésion 2007-2013.

La contribution nationale prévue s'élève à environ 621 millions d'euros et peut être partiellement constituée de prêts communautaires alloués par la Banque européenne d’investissement (BEI) et par d’autres instruments de prêt.

1. Objet et finalité du programme

La stratégie des programmes opérationnels FEDER et Fonds social européen (FSE) vise notamment à placer les concepts de sélectivité, pérennité, transversalité, interactivité et mise en réseau, au centre de toutes les actions, tant au niveau des administrations gestionnaires que des opérateurs.

Sur le plan des actions, la stratégie de développement devra être centrée sur la restauration des facteurs de compétitivité urbaine de la zone métropolitaine et l’amélioration des facteurs de compétitivité régionale dans les zones rurales. L’accent devra être placé sur un renforcement des interactions entre les différents projets, en veillant à ce qu’ils s’articulent réellement dans une démarche collective de développement territorial intégré. Autrement dit, ils devraient participer concrètement à la réalisation d’une vision stratégique du développement économique et social du bassin industriel ou des zones rurales.

La description détaillée des axes stratégiques permet d’estimer la part des fonds communautaires consacrée aux priorités de la stratégie de Lisbonne à plus de 68 % pour le FEDER.

2. Effets escomptés des investissements

Au niveau du programme, la création d'emplois constitue l’indicateur global. L'objectif est de créer, à l’horizon 2015, environ 6 500 emplois directs via les interventions du programme. L'impact global attendu, compte tenu des effets indirects et induits, est, sur cette base, estimé à environ 16 200 emplois créés.

3. Priorités

Le programme opérationnel s'articule autour de quatre priorités:

Priorité 1 : création d'entreprises et d'emplois [environ 36 % de l’investissement total]

Cette priorité vise à agir directement en faveur des acteurs économiques porteurs de projets d'investissements et de création d'entreprises afin de développer la base productive hennuyère au niveau de l'industrie et des services marchands. Les priorités en matière d'intervention ont été définies dans l’optique de stimuler l'activité économique, avec une attention particulière pour la création d'entreprises et la promotion de l'entrepreneuriat hennuyer. Au-delà du soutien aux projets d'investissements, le premier axe visera à améliorer les conditions de développement des petites et moyennes entreprises (PME) et très petites entreprises (TPE) hennuyères par le biais de services originaux et innovants liés au management, aux technologies de l'information et de la communication (TIC), à la création d'entreprises et à l'entrepreneuriat, à l'internationalisation ou encore à l'action économique en réseau.

Priorité 2 : développement du capital humain, des connaissances, des savoir-faire et de la recherche [environ 22 % de l’investissement total]

En étroite synergie avec les objectifs poursuivis au travers du premier axe prioritaire, la deuxième priorité sera consacrée au développement et à la valorisation du potentiel hennuyer en matière de recherche et d'innovation technologique, à l'innovation non technologique et au développement d'infrastructures performantes en matière de formation qualifiante. Cette seconde priorité présente plusieurs niveaux opérationnels: le soutien direct aux projets de recherche et développement (R & D) émanant des PME, le renforcement des centres de recherche et l'offre de services subséquents aux entreprises de la zone et enfin, la mise en place d'infrastructures performantes de diffusion des connaissances liées aux nouvelles technologies auprès de la population active et des jeunes.

Priorité 3 : développement territorial équilibré et durable [environ 40% de l’investissement total]

Cette priorité vise à la réhabilitation de l'attractivité de la zone via la mise en place d'infrastructures compétitives au service des entreprises et leur valorisation. L’objectif est également de soutenir des projets intégrés de revitalisation urbaine, de valorisation du patrimoine et d'assainissement des friches industrielles et urbaines, via notamment la réhabilitation des espaces bâtis dégradés. La réhabilitation des friches et la revitalisation urbaine constituent des pré-requis essentiels pour la restauration de l'attractivité de la province, tant auprès de la population qu'auprès des investisseurs potentiels.

Priorité 4 : assistance technique [environ 2 % de l’investissement total]

Cette priorité fournira un soutien pour la mise en œuvre d'un  système de gestion, de suivi et de contrôle efficace, pour l'évaluation du programme et des projets ainsi que pour la communication et les actions de publicité du programme.

Informations techniques et financières

Programme opérationnel 'Wallonie (Hainaut)'

Type d'intervention

Programme operationnel

CCI

2007BE161PO001

Number of decision

C/2007/6889

Date d'approbation finale

21/12/2007

Ventilation des financements par axe prioritaire

Axe prioritaire Investissement de l'UE Contribution nationale publique Contribution publique totale
Création d'entreprise et d'emplois 175 609 729 210 309 960 385 919 689
Développement du capital humain, des connaissances, des savoir-faire, et de la recherche 96 529 322 144 793 983 241 323 305
Développement territorial équilibré et durable 172 087 928 258 131 893 430 219 821
Assistance technique 5 002 556 7 503 834 12 506 390
Total 449 229 535 620 739 670 1 069 969 205