Signalling the way forward in Hungarian rail travel

Sur la section concernée par le projet, considérée comme une connexion vitale entre Budapest et les grandes villes de l’ouest du pays, la vitesse passera à 160 km/h sur un tronçon de 47 km et à 120 km/h sur un tronçon de 16 km.

Additional tools

Print  

En rénovant des sections et des gares existantes et en construisant de nouvelles voies et de nouveaux arrêts, la ligne offrira un service plus accessible aux personnes à mobilité réduite, des temps de trajets plus courts et des voyages plus sûrs, grâce à une amélioration du contrôle du trafic et de la signalisation.

Mettre en avant un axe de transport crucial

La ligne ferroviaire couverte par le projet fait partie du réseau transeuropéen de transport (RTE-T), dont l’importance en tant qu’axe de transit n’a cessé de croître au cours des dernières années, surtout vers la Slovénie et dans l’ouest de la région méditerranéenne, mais également pour relier Budapest aux grandes villes de l’ouest de la Hongrie (Székesfehérvár, Veszprém, Szombathely et Nagykanizsa) et à la célèbre région balnéaire du lac Balaton.

Les deux éléments principaux du projet sont la reconstruction d’une ligne ferroviaire à double voie de 43 km de long entre Székesfehérvár et Tárnok et la construction d’une deuxième ligne entre Budapest-Kelenföld et Tárnok, longue de 20 km. Une fois ces travaux réalisés, le nombre de passagers devrait augmenter de 1 % par an et le trafic de marchandises de 0,5 % par an jusqu’en 2020, puis de 0,2 % par an.

Processus global de modernisation

Des gares le long de cet axe seront reconstruites et modernisées, des quais seront couverts, des passages piétonniers souterrains seront aménagés, un pont sera reconstruit, de nouveaux arrêts de bus seront installés et des arrêts existants seront modernisés, des parkings de dissuasion seront mis à disposition, des installations pour les passagers dans les gares et arrêts seront construites et améliorées et des systèmes d’information pour les passagers, contrôlés à distance, ainsi que des systèmes d’alarme d’incendie seront installés dans certaines gares et à certains arrêts.

D’autres mesures complémentaires seront entreprises afin de veiller à l’efficacité et à la sécurité de l’ensemble de la ligne, comme la reconstruction partielle du système de ligne caténaire, la construction de nouveaux aiguillages, la modification des aiguillages existants, l’installation du chauffage de certains aiguillages et d’autres sections, la modification de l’éclairage extérieur et la reconstruction des systèmes de télécommunication des passagers.

Ne pas oublier l’environnement

Malgré l’augmentation prévue du trafic, le projet prendra toutes les mesures nécessaires pour réduire les incidences néfastes sur l’environnement, notamment en plaçant des clôtures le long des voies, en prévoyant des passages pour la protection des amphibiens, des murs antibruit, un passage pour les loutres et autres petits mammifères, des infrastructures pour la protection des oiseaux qui volent bas et en conservant les arbres en bordure des voies.

Draft date

10/10/2011