Navigation path

Additional tools

Programmes de développement


Italie

Programme opérationnel 'Pouilles'

Cofinancé par le Fonds de développement régional (FEDER) au titre de l'objectif de convergence

Le 20 novembre 2007, la Commission européenne a approuvé un programme opérationnel pour la région des Pouilles, portant sur la période 2007-2013.

Ce programme opérationnel s’inscrit dans le cadre prévu par l'objectif «Convergence» et dispose d'un budget total de quelque 5,2 milliards d'euros. L’aide communautaire apportée par le FEDER s’élève à 2,6 milliards d’euros.

1. Objet et finalité du programme

786

La politique de cohésion prévue dans la région des Pouilles pendant la période 2007 - 2013 vise principalement à favoriser la pleine et entière convergence de la région dans le domaine de la croissance et de l’emploi, tout en assurant un développement durable.

Le programme opérationnel cofinancé par le FEDER dans la région des Pouilles poursuit trois objectifs :

  • renforcer l’attrait de la région, en améliorant l’accessibilité au territoire, en garantissant la qualité des services et en préservant le potentiel de l’environnement. Un modèle de développement durable fondé sur une efficacité énergétique accrue et une exploitation nettement plus significative des énergies renouvelables permettra d’atteindre ces objectifs;
  • promouvoir l’innovation, l’esprit d’entreprise et le développement de l’économie de la connaissance, et favoriser la spécialisation et les zones de production;
  • améliorer les conditions sous-tendant le bien-être et l’intégration sociale.

Ces objectifs du programme cofinancé par le FEDER iront de pair avec d’autres macro-objectifs de nature transversale, qui revêtent une importance fondamentale pour les Pouilles. Présents dans chacun des domaines d’action envisagés, ces derniers objectifs sont les suivants:

  • le développement durable
  • l’égalité des chances
  • la dimension géographique du développement.

2. Effet escompté des investissements

Les effets escomptés du programme consacré aux Pouilles, l’un des plus importants du FEDER en Italie, sont les suivants:

  • un taux de croissance du PIB compris entre 2,4 et 3,1% (pourcentage annuel moyen de variation, en termes réels).
  • un taux de croissance de l’emploi qui variera entre 48,6 et 50%.
  • une réduction des gaz à effet de serre, notamment le CO2, estimée à quelque 6,5%; cet abaissement sera le résultat d'une amélioration des transports publics, et avant tout du réseau ferroviaire, qui entraînera une baisse de l'utilisation de l'automobile. Une augmentation constante du recours aux énergies renouvelables jouera également un rôle à cet égard.

Des objectifs opérationnels permettant un suivi plus stratégique (et non uniquement financier) du programme ont été fixés dans les domaines suivants : modes de transport durables, tri des déchets, part des énergies renouvelables dans l’offre énergétique, tourisme extra-saisonnier, dépenses publiques et privées de recherche et développement (R&D).

3. Priorités

Le programme opérationnel du FEDER pour les Pouilles s’articule autour de 8 priorités:

Priorité 1: «Promotion et diffusion de la recherche et de l’innovation au service de la compétitivité»

Conformément à la stratégie de Lisbonne, le principal objectif consiste à accroître la contribution de la recherche, de l’innovation et de la société de l'information à la compétitivité régionale; à cette fin, l’accent sera mis sur les liens étroits existant entre le savoir et la capacité de la production régionale à relever avec succès les défis posés par la mondialisation des marchés. Pour élever le niveau actuel d’innovation de la région, il convient notamment d’adopter une politique fondée sur la diffusion du savoir entre les entreprises et dans l’ensemble du système économique.

Une attention particulière sera accordée au développement des services dans le secteur des technologies numériques de pointe, auquel un soutien sera apporté; Cette aide sera axée à la fois sur les PME et sur des services publics novateurs s’adressant aussi bien aux entreprises qu’aux habitants de la région.

Priorité 2: «Exploitation durable et efficace, au service du développement, des ressources naturelles et énergétiques»

Conformément aux lignes directrices de Göteborg, cette priorité entend promouvoir une exploitation durable et efficace des ressources naturelles, de manière à garantir la viabilité de l’environnement et un niveau de prestation adéquat en ce qui concerne les services environnementaux destinés à la population et aux entreprises. L’optimisation d’un cycle intégré de l’eau et des déchets ainsi que la prévention de l'érosion des sols et des risques naturels et technologiques feront l’objet d’une attention particulière.

Le programme permettra d’améliorer l’efficacité énergétique et d’accroître la production d’énergie provenant de sources renouvelables, le but étant une réduction significative des émissions de CO2 dans l’atmosphère.

Priorité 3: «Intégration sociale et services visant à rehausser la qualité de la vie et l’attrait de la région»

Le principal objectif de cette priorité est de garantir le bien-être et la sécurité des habitants de la région et, de manière générale, d’améliorer les conditions nécessaires au développement. Les priorités régionales seront donc a) la consolidation des réseaux d’infrastructures sociales et sanitaires, et l’amélioration de l’accès aux services dans les zones urbaines ou d’autres zones spécifiques, b) l’accroissement de l’offre de services de soins aux personnes et aux familles et c) la création d’entreprises dans le secteur social et celui de la santé. Une attention particulière sera accordée à la sécurité et la légalité de l’environnement de travail des habitants et des entreprises de la région, qui seront renforcées.

Priorité 4: «Promouvoir le potentiel naturel et culturel afin de renforcer l’attrait et le développement de la région»

Cette priorité a pour principal objectif d’attirer davantage de touristes, en intégrant les politiques de l’environnement et de la culture et l’industrie du tourisme.

Cette priorité sera axée sur des projets innovants destinés à accroître la compétitivité régionale: les acteurs de l’industrie touristique seront orientés vers des produits et des niches du marché présentant une valeur ajoutée maximale. L'objectif est d'attirer plus de touristes étrangers dans la région et d'encourager les activités touristiques hors saison. L’accent sera mis sur la promotion d’une image globale des Pouilles, s’articulant autour de l’hospitalité et de la qualité des services de la région.

En promouvant de nouvelles formes de tourisme, la stratégie régionale mettra en avant l’environnement, l’écosystème et la biodiversité des Pouilles. Le point de départ sera le parc national de Gargano et de nombreuses autres zones protégées.

Priorité 5: «Réseaux et vecteurs de mobilité»

Quasiment toutes les interventions prévues au titre de cette priorité ont trait à la consolidation d’un réseau (ferroviaire et portuaire) de transport durable.

Le programme entend améliorer la mobilité régionale et notamment a) créer un système de transport régional public intégré du point de vue des réseaux, des services et des tarifs, b) développer des réseaux de transport urbains et locaux durables et accessibles et c) créer dans la région une plateforme logistique intégrée et plurifonctionnelle permettant de renforcer la position des entrepreneurs locaux ; à cette fin, il est aussi prévu d’attirer l’investissement national et étranger, et de créer des services accessibles pour le trafic commercial dans la Méditerranée.

Priorité 6: «Compétitivité des systèmes de production et de l’emploi»

Cette priorité soutiendra la transformation structurelle de l’industrie régionale. Les secteurs traditionnels particulièrement exposés à la concurrence des nouveaux pays industrialisés bénéficieront d’une aide pour se repositionner sur le marché de façon compétitive: cette priorité soutiendra les jeunes pousses et les entreprises produisant des biens spécialisés présentant une valeur ajoutée. La stratégie régionale entend créer les conditions permettant de mieux exploiter les avantages de la localisation et apporter son appui aux politiques d’expansion du système de production vers le marché international. Elle renforcera aussi la mise en réseau et les stratégies fondées sur la chaîne de production.

Cette priorité apportera une aide sélective, qui ira à des projets de développement durable et facilitera l'accès des PME au crédit et au capital risque.

Priorité 7: «Compétitivité et pouvoir d’attraction des villes et du tissu urbain»

Cette priorité encouragera les initiatives axées sur la mise en valeur des ressources historiques, culturelles et naturelles des villes et du tissu urbain des Pouilles risquant d'être laissées à l’abandon.

Deux types d’intervention sont prévues : a) des plans de développement urbain intégré, se caractérisant pas des initiatives ciblées sur la valorisation et la viabilité de l’environnement et s’efforçant notamment de contenir l’expansion urbaine. Ces interventions auront pour cadre les villes moyennes et/ou les grandes villes connaissant des problèmes géographiques, sociaux ou économiques; b) des plans de développement intégré pour les centres des petites agglomérations, dont le but sera à la fois d’améliorer les réseaux d’infrastructures (dans le domaine des transports ou de l’écologie, afin de reconstituer le lien avec l’environnement naturel et culturel) et de réhabiliter les friches industrielles ou autres zones abandonnées.

Priorité 8: «Gouvernance, capacité institutionnelle, compétitivité et efficacité des marchés»

Le développement d’une région dépend en grande partie du rôle qu’y joue l’administration.

Cette priorité a pour but d’accroître la capacité des administrations associées à la programmation et à la gestion des fonds du FEDER, et de renforcer la participation des partenaires socio-économiques. Les initiatives favorisant la participation de divers intervenants privés et publics à l’exécution et l’évaluation du programme opérationnel ainsi que les activités d'information et de publication liées au programme feront l'objet d'une attention particulière.

4. Autorité de gestion

Presidenza della Giunta Regionale - Area di Coordinamento delle Politiche Comunitarie
Via Dalmazia, 70
I-70122 Bari
Responsabile Autorità di Gestione POR Puglia
Luca, Limongelli
Tel.: +39 (080) 5404995
Fax.: +39 (080) 5406168
E-mail.: l.limongelli@regione.puglia.it
Web: Europuglia

Informations techniques et financières

Titre : Programme opérationnel 'Pouilles'

Type d'intervention : Programme operationnel

CCI : 2007IT161PO010

No de décision : C/2007/5726

Date d'approbation finale : 2007-11-20

Ventilation des financements par axe prioritaire
Axe prioritaire Investissement de l'UE Contribution nationale publique Contribution publique totale
Promotion et diffusion de la recherche et de l’innovation au service de la compétitivité 290 500 000 290 500 000 581 000 000
Exploitation durable et efficace, au service du développement, des ressources naturelles et énergétiques 454 000 000 454 000 000 908 000 000
Intégration sociale et services visant à rehausser la qualité de la vie et l’attrait de la région 285 000 000 285 000 000 570 000 000
Promouvoir le potentiel naturel et culturel afin de renforcer l’attrait et le développement de la région 196 000 000 196 000 000 392 000 000
Réseaux et vecteurs de mobilité 525 000 000 525 000 000 1 050 000 000
Compétitivité des systèmes de production et de l’emploi 551 000 000 551 000 000 1 102 000 000
Compétitivité et pouvoir d’attraction des villes et du tissu urbain 260 000 000 260 000 000 520 000 000
Gouvernance, capacité institutionnelle, compétitivité et efficacité des marchés 57 521 978 57 521 978 115 043 956
Total 2 619 021 978 2 619 021 978 5 238 043 956
La politique régionale de l'UE: Restez informé
Médias sociaux