Navigation path

Additional tools

Programmes de développement


Italie

Programme opérationnel régional 'province autonome de Trente'

Programme cofinancé au titre de l'objectif 'Compétitivité régionale et emploi' par le Fonds européen de développement régional (FEDER)

Le 7 septembre 2007, la Commission européenne a approuvé le programme opérationnel régional de la province autonome de Trente (Italie) pour la période 2007-2013. Ce programme s’inscrit dans le cadre prévu au titre de l’objectif «Compétitivité régionale et emploi». Son budget total atteint environ 64 millions d’euros. L’aide communautaire procurée par l'intermédiaire du Fonds de développement régional (FEDER) s'élève à quelque 19 millions d'euros, ce qui représente approximativement 0,1 % de l’ensemble des crédits réservés par l’UE à l'Italie en application de la politique de cohésion entre 2007 et 2013.

1. Objet et finalité du programme

778

La province autonome de Trente ambitionne d’encourager le développement territorial par la compétitivité et l’innovation, tout en respectant l’environnement local et en exploitant aussi celui-ci pour générer un essor économique durable.

Pour cette raison, le programme se focalise sur des secteurs clés comme les technologies de l’information et de la communication (TIC), la recherche, les énergies renouvelables, la réhabilitation de l’environnement, l’utilisation du potentiel de la jeunesse, le lancement de nouvelles activités entrepreneuriales et l’exploitation du patrimoine culturel et naturel.

En mettant l’accent sur ces secteurs, la province autonome de Trente contribuera à la réalisation des objectifs poursuivis par la stratégie de Lisbonne; elle affectera environ 84 % des crédits du FEDER en faveur d’une croissance économique durable porteuse d’emplois nouveaux et de meilleure qualité. Le programme s’inscrit également dans la ligne des conclusions du Conseil européen de Göteborg (2001) dès lors qu’il pose pour principe que le processus décisionnel doit tenir dûment compte des conséquences économiques, sociales et environnementales des politiques mises en œuvre.

Avec l’aide des fonds structurels, la province autonome de Trente aura pour tâches principales :

  • de promouvoir l’efficacité énergétique, les énergies durables et les technologies à faible taux d’émissions, et de valoriser et améliorer l’environnement dans l’intérêt du développement économique;
  • d’intensifier les investissements dans la recherche et le développement technologique (RDT), notamment au regard des TIC; d’aider les petites et moyennes entreprises (PME) à renforcer leur compétitivité, capacité d’innovation et productivité; de prévenir le «retard numérique» et combler la «fracture numérique»;
  • de relever considérablement le taux d’emploi, en particulier des femmes et des jeunes, et de maintenir les travailleurs âgés sur le marché du travail..

2. Effets escomptés des investissements

Le but du programme est :

  • d’augmenter la part de l’énergie produite à partir de sources renouvelables et de porter à 100 % la consommation d'électricité générée à partir de ces mêmes sources;
  • de multiplier les investissements publics et privés dans le secteur de la RDT;
  • de porter d’environ 37 % à 60 % le pourcentage d’internautes dans la province de Trente;
  • d’améliorer le taux de diffusion des TIC parmi les municipalités et, notamment, de faciliter l’accès aux flux d’information de manière à réduire la fracture numérique (en particulier dans les zones de montagne);
  • d’accroître le taux de création d’entreprises et le nombre total d’entreprises actives;
  • de continuer d’attirer les touristes et d’augmenter le nombre de nuitées en hébergement.

3. Priorités

Le programme opérationnel s’articule autour des priorités suivantes :

Priorité n° 1: Énergie, environnement et «district technologique» [approximativement 52 % du financement total]

Cette priorité met l’accent sur la promotion de la recherche et de la compétitivité en ce qui concerne des produits et systèmes axés sur la durabilité environnementale.

Priorité n° 2: Technologies de l’information et de la communication (TIC) [approximativement 26 % du financement total]

Cette priorité vise à combler la fracture numérique par l’adoption et l’utilisation concrète des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Priorité n° 3: Esprit d’entreprise [approximativement 6 % du financement total]

Cette priorité se polarise sur l’aide à l’entrepreneuriat et à la création de nouvelles entreprises.

Priorité n° 4: Développement local durable [approximativement 12 % du financement total]

Cette priorité ambitionne de favoriser l’attrait et la compétitivité du territoire de la province de Trente en exploitant son patrimoine environnemental, naturel, historique et culturel dans le cadre d’un développement durable.

Priorité n° 5: Assistance technique [approximativement 4 % du financement total]

Cette priorité cherche à assurer un système fiable, efficace et performant de gestion et d’application du programme opérationnel.

4. Autorité de gestion

Provincia autonoma di Trento
Servizio rapporti comunitari e sviluppo locale
Via Romagnosi, 9 – CENTRO EUROPA
I-38100 Trento
Tel.: +39 (04) 61495322
Mob.: +39 (04) 61495362
E-mail.: serv.europa.sviluppolocale@provincia.tn.it
Web: Province autonome de Trente

Informations techniques et financières

Titre : Programme opérationnel régional 'province autonome de Trente'

Type d'intervention : Programme operationnel

CCI : 2007IT162PO010

No de décision : C/2007/4248

Date d'approbation finale : 2007-09-07

Ventilation des financements par axe prioritaire
Axe prioritaire Investissement de l'UE Contribution nationale publique Contribution publique totale
Énergie, environnement et 'district technologique' 10 028 943 23 400 370 33 429 313
Technologies de l’information et de la communication (TIC) 5 014 471 11 700 186 16 714 657
Esprit d’entreprise 1 157 186 2 700 043 3 857 229
Développement local durable 2 314 371 5 400 086 7 714 457
Assistance technique 771 457 1 800 029 2 571 486
Total 19 286 428 45 000 714 64 287 142
La politique régionale de l'UE: Restez informé
Médias sociaux