Navigation path

Additional tools

Programmes de développement


Italie

Programme opérationnel 'Vénétie'

Programme cofinancé au titre de l'objectif «Compétitivité régionale et emploi» par le Fonds européen de développement régional (FEDER)

Le 11 septembre 2007, la Commission européenne a approuvé le programme opérationnel régional de la Vénétie (Italie) pour la période 2007-2013. Ce programme s’inscrit dans le cadre prévu par l’objectif «Compétitivité régionale et emploi». Son budget total atteint environ 452 millions d’euros. L’investissement de la Communauté, par l'intermédiaire du Fonds de développement régional (FEDER), s'élève à quelque 208 millions d'euros, ce qui représente approximativement 0,7% du soutien total réservé par l’UE à l'Italie en application de la politique de cohésion entre 2007 et 2013.

1. Objet et finalité du programme

773

L’objectif général du programme est de rendre la Vénétie plus attrayante aux yeux de la population comme des entreprises. Des investissements sont prévus en faveur de la recherche et du développement (R&D), de l’innovation, de la création d’entreprises, des énergies renouvelables et des modes de transport urbain non polluants. Sur ces deux derniers points, à savoir l’énergie renouvelable et le transport propre, le programme contribuera aux engagements de l’UE par rapport aux objectifs de Kyoto.

Le programme vise à instaurer une économie de la connaissance en garantissant l’accès aux technologies de l’information et la communication (TIC) et une utilisation performante de celles-ci. Ces mesures devraient contribuer de manière substantielle aux objectifs de la stratégie de Lisbonne. L’ambition du programme est avant tout de faciliter et promouvoir la coopération aussi bien interrégionale et transfrontalière que sur le territoire de la Vénétie afin de renforcer la cohésion géographique, sociale et économique.

2. Effet escompté des investissements

Le programme a pour but d’améliorer les performances générales de la Vénétie en matière d'innovation et de combler l’écart qui la sépare des autres régions de l’Italie du Nord. En outre, il établira le cadre de la protection et de l’amélioration de la qualité de l’environnement. De même, il affectera des ressources supplémentaires à la prévention des risques technologiques et à la valorisation du patrimoine naturel et culturel.

L'objectif est de créer 800 emplois à temps plein dans l'industrie et le secteur de la R&D, distribués de manière égale entre hommes et femmes. Ces mesures devraient entraîner dans la région un investissement supplémentaire des opérateurs économiques locaux de 452 millions d’euros. Plus précisément, les effets escomptés du programme incluent :

  • une hausse de 25% de la consommation d'énergie renouvelable d’ici 2015,
  • une réduction de l'émission des gaz à effet de serre de 570 000 tonnes par an,
  • une réduction de 20% de la pollution atmosphérique et des émissions de PM10 (exprimées en tonnes/an)

3. Priorités

Le programme du FEDER a pour principaux objectifs, pendant la période 2007-2013, de promouvoir la recherche et l'innovation, les modes de transport propres et les énergies renouvelables. En outre, il sera l’un des instruments majeurs servant à atteindre les objectifs de la stratégie révisée de Lisbonne pour la croissance et l’emploi puisque, au total, 63,7 % des ressources budgétaires sont affectées à ces objectifs. Une partie importante de l’aide ira aussi à des initiatives de coopération avec d’autres régions de l’Italie ou d’autres États membres.

Le programme opérationnel de la Vénétie s'articule autour des priorités suivantes:

Priorité 1: Innovation et économie de la connaissance (environ 42,0% du financement total)

Dans la logique de la stratégie révisée de Lisbonne pour la croissance et l’emploi, cette priorité mettra l’accent sur l’économie de la connaissance. Elle favorisera l’innovation au sein des entreprises du secteur de l’économie de la connaissance et du développement de produits et de procédés (y compris les jeunes pousses). De même, l’axe prioritaire 1 soutiendra:

  • la R&D
  • la mise en réseau
  • l’aide à la création d’entreprises innovantes (principalement par une population jeune et féminine)
  • les services aux entreprises et les mesures en faveur d’instruments d’ingénierie financière.

Priorité 2: Énergie (environ 15,0% du financement total)

Dans le cadre de cette priorité, les actions seront axées sur l’efficacité énergétique des bâtiments et les énergies renouvelables, notamment la biomasse, l'énergie produite par les microcentrales hydrauliques et l'énergie géothermique. L'ambition du programme est d'introduire des technologies innovantes et financièrement compétitives dans le domaine des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique. La dépendance énergétique de la région devrait être réduite de 20%.

Priorité 3: Environnement et prévention des risques (environ 15,4% du financement total)

Cette priorité porte en premier lieu sur:

  • la réhabilitation des sites industriels et des zones contaminées,
  • la promotion de la biodiversité et la protection de la nature (dans le contexte, entre autres, du programme Natura 2000),
  • les mesures de protection de l’environnement et de réduction des risques sanitaires.

Ces actions aideront la région à relever le défi de la protection de l’environnement tout en bénéficiant à l'économie. Elles seront complétées par des initiatives visant à protéger et préserver le patrimoine naturel ainsi que le patrimoine bâti présentant un intérêt culturel.

Priorité 4: Accès aux services de transport et télécommunication d’intérêt économique général (environ 20,9 % du financement total)

Cette priorité porte avant tout sur les infrastructures de télécommunication et les services fondés sur les technologies de l'information. La région veut étendre la couverture par l’internet à large bande et faciliter l’accès aux réseaux publics grâce à la technologie sans fil. Cette priorité soutient aussi des modes de transport urbain non polluants, un réseau de transport intelligent, le transport multimodal et l’amélioration du réseau ferré régional.

Priorité 5: Coopération interrégionale (environ 4,6% du financement total)

Cette priorité aidera la Vénétie à coopérer avec d’autres régions d’Europe au sein de projets consacrés à la recherche et au développement, à l’énergie, à l'esprit d'entreprise et à l'environnement. Son but est aussi de rendre plus performants les politiques et instruments de développement régional grâce à un vaste échange d’information et d’expérience et à la mise en réseau. Les régions concernées pourront ainsi mettre en commun et tester leurs bonnes pratiques en matière de modernisation de l'économie et de compétitivité. Les actions prévues associent des partenaires venant de toute l’UE. Le programme mettra plus particulièrement l’accent sur les activités intégrant les États membres et régions avec lesquels la Vénétie a déjà conclu des accords formels de coopération. Actuellement, des accords régionaux existent avec la province autonome de Trente, la région Frioul-Vénétie Julienne, la Carinthie (Autriche), le nord-ouest de la Roumanie, la Slovénie et l'Istrie (Croatie).

Priorité 6: Assistance technique (environ 2,1% du financement total)

Dans le cadre de cette priorité, le programme bénéficiera d’une assistance technique pour la gestion, le suivi, l’évaluation, le contrôle, l’information et la communication.

4. Autorité de gestion

Direzione Programmi Comunitari
Dorsoduro 3494/A
I-30123 Venezia
Carlo, Terrabujo
Tel.: +39 041 279 1469
Fax.: +39 041 1477
E-mail.: programmazione@regione.veneto.itit
Web: Région Vénétie

Informations techniques et financières

Titre : Programme opérationnel 'Vénétie'

Type d'intervention : Programme operationnel

CCI : 2007IT162PO015

No de décision : C/2007/4247 final

Date d'approbation finale : 2007-09-11

Ventilation des financements par axe prioritaire
Axe prioritaire Investissement de l'UE Contribution nationale publique Contribution publique totale
Innovation et économie de la connaissance 87 334 766 102 794 296 190 129 062
Énergie 31 190 988 36 712 249 67 903 237
Environnement et prévention des risques 32 022 748 37 691 242 69 713 990
Accès aux services de transport et de télécommunication d’intérêt économique général 43 546 372 51 254 717 94 801 089
Coopération interrégionale 9 478 307 11 156 105 20 634 412
Assistance technique 4 366 739 5 139 715 9 506 454
Total 207 939 920 244 748 324 452 688 244
La politique régionale de l'UE: Restez informé
Médias sociaux