Navigation path

Additional tools

Programmes de développement


Italie

Programme opérationnel 'Sardaigne'

Relevant de l’objectif 'compétitivité régionale et emploi'et cofinancé par le Fonds européen de développement régional (FEDER)

Le 20 novembre 2007, la Commission européenne a approuvé un programme opérationnel régional concernant la Sardaigne, en Italie, pour la période 2007-2013. Ce programme opérationnel s’inscrit dans le cadre prévu pour l’objectif « compétitivité régionale et emploi » et dispose d’un budget total d’environ 1,7 milliard d’euros. L’investissement communautaire consenti par l’intermédiaire du Fonds européen de développement régional (FEDER) s’élève à quelque 681 millions d’euros, ce qui représente approximativement 2,4 % du montant total de l’investissement communautaire consenti en Italie au titre de la politique de cohésion pour 2007-2013.

1. Objet et finalité du programme

791

Le programme opérationnel Sardaigne traitera du manque d’infrastructures et de services adéquats concernant l’eau, les déchets, la santé, les réseaux informatiques à haut débit, d’entreprises et de tourisme. C’est pourquoi le programme est conçu de manière à stimuler la compétitivité des entreprises et à renforcer l’attrait de la région en promouvant l’innovation, en valorisant le potentiel de l’identité et des traditions locales et en préservant les ressources naturelles. Le changement climatique est aussi au centre des préoccupations puisque le programme ne couvre que des modes de transport durables, que plus de 11 % des fonds seront investis dans des sources d’énergie renouvelables et dans l’efficacité énergétique et que 24 % des fonds soutiendront l’infrastructure et les services de recherche et d’innovation, l’accent étant mis tout particulièrement sur l’augmentation du pourcentage de la recherche privée.

2. Effets escomptés des investissements

Le programme vise à créer quelque 5 500 emplois, dont 1 200 seront destinés à des femmes. Les émissions de dioxyde de carbone devraient diminuer de 26 %, tandis que la productivité des petites et moyennes entreprises (PME) en termes de valeur ajoutée devrait augmenter de 9 %. Autre effet escompté: l’amélioration de l’indice de synthèse de l’innovation du tableau de bord des régions européennes de l’innovation, qui devrait passer de 0,23 (en 2006) à 0,43 d’ici à la fin de la période de programmation, en 2013.

3. Priorités

Le programme opérationnel s’articule autour des priorités suivantes:

Priorité 1: société de l’information [approximativement 10 % du financement total]

Cette priorité vise à améliorer la qualité et l’accessibilité des services de la société de l’information grâce à l’introduction et à l’application des technologies de l’information et de la communication (TIC). Elle comprend des interventions de soutien aux services de l’administration en ligne (e-gouvernement) et de l’e-citoyenneté, ainsi que la mise en place de réseaux informatiques à haut débit dans des régions affectées par la fracture numérique.

Priorité 2: inclusion sociale, services sociaux, éducation et légalité [approximativement 9,5 % du financement total]

Cette priorité promeut des services et une infrastructure visant à réduire le risque d’exclusion sociale et améliorant l’intégration ainsi que la non-discrimination au sein de la population locale. Elle contribuera à fournir des services pour lutter contre l’abandon scolaire et améliorera le climat général de légalité et de sécurité.

Priorité 3: énergie [approximativement 11 % du financement total]

L’objectif de cette priorité est de promouvoir le développement durable en favorisant l’efficacité énergétique ainsi que l’utilisation des sources d’énergie renouvelables.

Priorité 4: environnement, attrait du patrimoine naturel et culturel, tourisme [approximativement 22,5 % du financement total]

La stratégie prévue au titre de cette priorité met l’accent sur l’utilisation efficace et durable des ressources de l’environnement, ainsi que sur le développement du patrimoine naturel et culturel. Les objectifs consistent à rendre la région plus attrayante et à soutenir le tourisme durable.

Priorité 5: développement urbain [approximativement 18 % du financement total]

Cette priorité territoriale met l’accent sur la promotion de l’attrait et de la compétitivité de la région en s’attaquant aux disparités de développement internes et en améliorant le niveau mais aussi la qualité de vie dans les zones urbaines et défavorisées.

Priorité 6: compétitivité [approximativement 27 % du financement total]

L’objectif global de la présente priorité est de stimuler la compétitivité en appuyant la recherche et l’innovation au sein des entreprises et en promouvant la coopération entre universités, centres de recherche et entreprises. Des fonds seront aussi investis dans des projets de développement de groupes et de districts.

Priorité 7: assistance technique [approximativement 2 % du financement total]

L’assistance technique vise à améliorer l’efficacité et l’efficience de la mise en œuvre du programme et à garantir que l’information afférente au programme et à la politique de cohésion de l’UE est transmise au grand public, ainsi qu’aux bénéficiaires du programme.

4. Autorité de gestion

ERDF - Regional Operational Programme for Sardegna
Assessorato della Programmazione, Bilancio, Credito e Assetto del Territorio - Centro Regionale di Programmazione
Via Mameli, 88
I-09123 Cagliari
Director
Gianluca, Cadeddu
Tel.: +39 (0)70 606 4675
Fax.: +39 (0)70 606 4683
E-mail.: crp.adgporfesr@regione.sardegna.it
Web: Région autonome de Sardaigne
Autorità di gestione, FESR – Programma regionale operativo per la Sardegna
Assessorato della Programmazione, Bilancio, Credito e Assetto del Territorio - Centro Regionale di Programmazione
Via Mameli, 88
I-09123 Cagliari

Informations techniques et financières

Titre : Programme opérationnel 'Sardaigne'

Type d'intervention : Programme operationnel

CCI : 2007IT162PO016

No de décision : C/2007/5728

Date d'approbation finale : 2007-11-20

Ventilation des financements par axe prioritaire
Axe prioritaire Investissement de l'UE Contribution nationale publique Contribution publique totale
Société de l’information 68 067 176 102 100 765 170 167 941
Inclusion sociale, services sociaux, éducation et légalité 64 663 818 96 995 726 161 659 544
Énergie 74 873 894 112 310 841 187 184 735
Environnement, attrait du patrimoine naturel et culturel, tourisme 153 151 147 229 726 721 382 877 868
Développement urbain 122 520 918 183 781 377 306 302 295
Compétitivité 183 781 377 275 672 065 459 453 442
Assistance technique 13 613 435 20 420 153 34 033 588
Total 680 671 765 1 021 007 648 1 701 679 413
La politique régionale de l'UE: Restez informé
Médias sociaux