Navigation path

Additional tools

Programmes de développement


Grèce

Programme opérationnel 'Compétitivité et esprit d’entreprise'

Programme d'intervention communautaire au titre de l’objectif 'Convergence' cofinancé par le Fonds européen de développement régional (FEDER)

Le 26 octobre 2007, la Commission européenne a approuvé un programme opérationnel concernant la Grèce pour la période 2007-2013. Le programme opérationnel «Compétitivité et esprit d’entreprise» prévoit une intervention communautaire pour les régions grecques éligibles au titre de l’objectif «Convergence» : Macédoine orientale et Thrace, Thessalie, Epire, Grèce occidentale, Péloponnèse, îles Ioniennes, Crète et Egée Nord; les régions en phase de suppression progressive de l’aide («phasing out regions») ne sont pas concernées.

Le programme opérationnel s’inscrit dans le cadre mis en place pour l’objectif «Convergence»; il est doté d’un budget total d’environ 1,519 milliard d’euros. L’intervention communautaire par le biais du FEDER représente environ 1,291 milliard d’euros, soit à peu près 6,32% du total des fonds communautaires investis en Grèce au titre de la politique de cohésion pour la période 2007-2013.

1.Objet et finalité du programme

924

La compétitivité de l’économie grecque a montré, ces dernières années, des signes évidents de redressement, contredisant les tendances à long terme. En dépit d’une amélioration de la balance commerciale, l’économie grecque se caractérise toujours par une insuffisance de la mobilité transfrontalière et une faible intensité de la recherche, du développement technologique et de l’innovation. En outre, un grand nombre de petites entreprises et de micro-entreprises rencontrent des difficultés lorsqu’elles tentent d’étendre leurs activités.

L’objectif général de ce programme est d’améliorer la compétitivité et l’esprit d’entreprise, et d’accroître la mobilité transfrontalière du système de production grec (l’accent étant mis sur l’innovation). Le programme prévoit des interventions dans les domaines de l’industrie, des services, du commerce, de la protection des consommateurs, de la recherche et de la technologie, de l’énergie, du tourisme et de la culture, et vise des résultats positifs en termes de développement pour l’ensemble de l’économie grecque.

2. Effets escomptés des investissements

Le programme interviendra en faveur de la recherche et du développement (R&D), secteur qui représentera 1,5% du PIB à la fin de la période de programmation, tant par une contribution directe de fonds publics que par la mobilisation de fonds privés. Le programme jouera également un rôle central dans le respect des engagements pris par la Grèce au titre de l’accord de Kyoto.

3. Priorités

Le programme opérationnel «Compétitivité et esprit d’entreprise» est structuré autour des priorités suivantes:

Priorité 1: création et développement de l’innovation sous-tendus par la recherche et le développement technologique [15,1 % du financement total]

Cette priorité a pour but d’accélérer la transition vers une économie de la connaissance en développant l’innovation et en renforçant le rôle de la recherche et de la technologie dans les secteurs productifs du pays. L’idée centrale est de faire de l’innovation le principal facteur sous-tendant le développement et la compétitivité dans l’économie et la société grecques. La priorité vise à contribuer à accroître le pourcentage du revenu national consacré à la recherche et au développement technologique.

Priorité 2: soutien à l’esprit d’entreprise et à la mobilité transfrontalière [35,1 % du financement total]

Cette priorité cherche à stimuler un esprit d’entreprise tourné vers l’extérieur, qui permette d’orienter la production grecque vers des biens et des services de haute valeur ajoutée associant qualité, souci de l’environnement, connaissance et innovation. Elle vise également à accroître les investissements extérieurs directs dans l’économie grecque et à promouvoir le soutien à la compétitivité des sociétés grecques sur les marchés nationaux et étrangers. Les actions seront centrées sur les petites et moyennes entreprises (PME), et englobera le secteur du tourisme - dans lequel il s’agira principalement d’accorder une plus grande place à des formes différentes et spéciales de tourisme.

Priorité 3: création d’un environnement plus favorable à l'esprit d'entreprise [21,5 % du financement total]

L’existence d’un environnement adapté et sain qui soit favorable à l’esprit d’entreprise est un facteur essentiel d’épanouissement des entreprises et de réduction des risques de l’entreprise. La finalité de cet axe prioritaire est d’œuvrer à cet objectif. Les actions auront notamment pour but de moderniser les outils financiers et d’améliorer les services financiers mis à la disposition des entreprises, ainsi que de ménager des conditions favorables au fonctionnement de marchés libres, en finançant des aménagements tels que des guichets uniques, des infrastructures et des outils de développement. Des actions dans le domaine de la protection des consommateurs seront également financées. D’une manière générale, cette priorité cherche à renforcer la compétitivité sur le marché et à multiplier les possibilités d’investissement.

Priorité 4: achèvement du système énergétique national et soutien au développement durable [26,0 % du financement total]

Cette priorité a pour but de garantir à la Grèce une sécurité de l’approvisionnement compatible avec la réalisation de ses objectifs environnementaux, de soutenir la libéralisation du marché de l’énergie et d’intégrer le transport de l’électricité et du gaz naturel au sein de vastes réseaux internationaux. Les actions prévues au titre de cette priorité aideront la Grèce à respecter les engagements pris en vertu du protocole de Kyoto. Elles auront pour but de libérer la Grèce de sa dépendance vis-à-vis du pétrole en soutenant les réseaux de gaz naturel et les sources d’énergie de substitution. Les actions dans le domaine de l’efficacité énergétique constitueront également un volet important de cet effort. La priorité tiendra compte de la position géostratégique de la Grèce aux fins de la sécurité de l’approvisionnement.

Priorité 5: assistance technique [2,3 % du financement total]

4. Autorité de gestion :

pas encore designée

Ministry of Development and Competitiveness
Νίκης 5-7
EL-101 80 Αθήνα
Secretary General of Public Investment (NSRF)
Georg, YANNOUSSIS
Tel.: + 30 210 333 20 00
Web: Ministère du développement, de la compétitivité et du transport
Special Managing Service of the Operational Programme "Competitiveness and Entrepreneurship"
Mesogeion 56
EL-115 27 Athens
Tel.: +30210 7450809
Fax.: +30210 7750767
E-mail.: infoepan@mou.gr

Informations techniques et financières

Titre : Programme opérationnel 'Compétitivité et esprit d’entreprise'

Type d'intervention : Programme operationnel

CCI : 2007GR161PO001

No de décision : C/2007/5338 final

Date d'approbation finale : 2007-10-26

Ventilation des financements par axe prioritaire
Axe prioritaire Investissement de l'UE Contribution nationale publique Contribution publique totale
Création et développement de l’innovation sous-tendus par la recherche et le développement technologique 192 083 000 33 897 000 225 980 000
Soutien à l’esprit d’entreprise et à la mobilité transfrontalière 446 020 000 82 238 824 548 258 824
Création d’un environnement plus favorable à l'esprit d'entreprise 272 907 000 48 160 059 321 067 059
Achèvement du système énergétique national et soutien au développement durable 330 990 000 58 410 000 389 400 000
Assistance technique 29 000 000 5 294 117 34 294 117
Total 1 271 000 000 228 000 000 1 519 000 000
La politique régionale de l'UE: Restez informé
Médias sociaux