Navigation path

Additional tools

Programmes de développement


Belgique

Programme opérationnel 'Région Flandre'

Programme relevant de l’objectif «compétitivité régionale et emploi», cofinancé par le Fonds européen de développement régional (FEDER)

Le 7 décembre 2007, la Commission européenne a approuvé un programme opérationnel pour la région flamande de Belgique couvrant la période 2007-2013. Le programme opérationnel relève de l’objectif «compétitivité régionale et emploi», pour un budget total d’environ 498 millions d'euros. L’aide apportée par l’Union européenne (UE) au titre du Fonds européen de développement régional (FEDER) s'élève à quelque 201 millions d'euros, ce qui représente environ 8,9 % des contributions communautaires en Belgique dans le cadre de la politique de cohésion 2007-2013.

1. Objet et finalité du programme

590

Le programme opérationnel 2007-2013 pour la Flandre met en avant trois objectifs stratégiques:

  • favoriser le transfert des connaissances auprès des entreprises, des organisations non lucratives et des administrations publiques;
  • stimuler l’entrepreneuriat et l’innovation afin d’accroître la création d’emplois et renforcer les structures économiques pour permettre une croissance économique maximale;
  • optimiser l’appui aux projets de développement afin de rendre les villes plus attrayantes en termes d’entrepreneuriat et d’innovation.

Cet objectif nécessite notamment de renforcer l’économie en augmentant l’accessibilité des villes et leur circulation interne, en améliorant la qualité de vie de leurs habitants et en développant le tourisme et la vie socioculturelle.

2. Effets escomptés des investissements

Selon les premières estimations, le programme devrait permettre la création de 15 000 emplois dans la région.

3. Priorités

Le programme opérationnel s'articule autour des quatre priorités suivantes:

Priorité 1: économie de la connaissance et innovation [environ 24 % de l’investissement total]

La Flandre peut s’appuyer sur une connaissance et une compétence de très haut niveau. Le transfert et la valorisation des connaissances entre les acteurs constituent deux aspects importants au niveau de l'optimalisation de l'économie de la connaissance flamande.

Un mélange réfléchi d'initiatives devrait permettre de: faire davantage apprécier les connaissances en tant qu’outil à fort potentiel pour les entreprises, les acteurs non lucratifs et les administrations publiques. Cette prise de conscience devrait se traduire par une offre de produits, de procédures ou de services novateurs, une valeur ajoutée économique et communautaire plus grande et mener à une valorisation internationale plus importante du savoir et du savoir-faire flamands.

Cette priorité se basera sur plusieurs forces motrices: la créativité, l'approche  horizontale intégrée, l'implication des secteurs lucratif et non lucratif et la concentration sur l'innovation des systèmes.

Dès lors, les six objectifs opérationnels sont les suivants:

  • la sensibilisation;
  • l’accompagnement;
  • la coopération;
  • l’internationalisation;
  • la mise en évidence d’exemples révélateurs d'une façon nouvelle de valoriser la connaissance;
  • l’innovation de l'économie rurale.

Priorité 2: entrepreneuriat [environ 24 % de l’investissement total]

A l'heure actuelle, la présence d'entreprises étrangères sur le marché flamand constitue une alternative pour le déficit flamand en termes d’entrepreneuriat. Or, dans un contexte de mondialisation, il devient de plus en plus difficile d'attirer ces entreprises étrangères. A long terme, il faudra donc stimuler davantage l'entrepreneuriat flamand pour pouvoir compenser cette perte.

Les trois objectifs opérationnels s'articulent autour des thèmes du cycle de l'entreprise et du respect du principe de l'entrepreneuriat responsable. Ils sont formulés comme suit:

  • la stimulation de l’esprit d’entreprise;
  • la création d'un encadrement facilitant la création, la croissance et la reprise d'entreprises;
  • la stimulation de l'entrepreunariat à l'échelle internationale.

Priorité 3: amélioration des facteurs d'encadrement économique et d'aménagement du territoire [environ 24 % de l’investissement total]

Afin d'augmenter l'attractivité des villes et des régions en Flandre, il est essentiel d'améliorer leur accessibilité, de rendre disponible le développement de zones d'entreprises de qualité et d'intérioriser de manière durable la valeur ajoutée créée en Flandre sur base d'un réseau d'infrastructures déjà bien développé.  A cet effet, quatre objectifs opérationnels ont été formulés:

  • l'amélioration de l'accessibilité et l'optimisation du système logistique en Flandre;
  • la stimulation de projets ayant un effet de levier sur l'attractivité des villes et des régions et/ou pouvant améliorer les facteurs de terrain du tissu économique existant;
  • l’investissement dans des zones d'entreprises de qualité et des possibilités d'implantation d'entreprises;
  • l’utilisation du potentiel de «durabilité» afin d'augmenter l’efficacité écologique des concentrations économiques.

Priorité 4: développement urbain [environ 24 % de l’investissement total]

Les projets de développement urbain (les habitations, les lieux de travail, les espaces publics, les commerces) sont des projets stratégiques dont les aspects économiques et le volet dédié à la mobilité jouent un rôle primordial. Ces projets stimuleront l’innovation et la compétitivité et permettront de rendre les villes et les régions plus attractives pour l'entrepreneuriat. Dans le même temps, ils seront les moteurs d'initiatives dans d'autres secteurs. Ainsi, deux objectifs stratégiques ont été définis:

  • le soutien aux projets intégrés de développement urbain qui contribuent au succès économique d'une ville et de sa région;
  • l’augmentation de la vitalité urbaine des villes d'Anvers et de Gand avec une attention particulière accordée aux quartiers délabrés en soutenant des petits projets au niveau du quartier.

Priorité 5 : assistance technique [environ 4 % de l’investissement total]

Cette priorité fournira un soutien pour la mise en œuvre d'un système de gestion, de suivi et de contrôle efficace, pour l'évaluation du programme et des projets ainsi que pour la communication et les actions de publicité du programme.

4. Autorité de gestion

Vlaamse Overheid
Agentschap Ondernemen - Afdeling Europa Economie
Koning Albert II-laan 35 bus 12
B-1030 Brussel
Tel.: +32 (0)2 553 38 63
E-mail.: economie.europa@vlaanderen.be
Web: http://www.agentschapondernemen.be

Informations techniques et financières

Titre : Programme opérationnel 'Région Flandre'

Type d'intervention : Programme operationnel

CCI : 2007BE162PO002

No de décision : C/2007/6312

Date d'approbation finale : 2007-12-07

Ventilation des financements par axe prioritaire
Axe prioritaire Investissement de l'UE Contribution nationale publique Contribution publique totale
Economie de la connaissance et innovation 48 227 098 48 227 098 96 454 196
Entrepreneuriat 33 227 098 33 227 098 66 454 196
Amélioration des facteurs d'encadrement économique et d'aménagement du territoire 63 227 098 70 461 162 133 688 260
Développement urbain 48 227 097 55 461 162 103 688 259
Assistance technique 8 037 850 8 037 850 16 075 700
Total 200 946 241 215 414 370 416 360 611
La politique régionale de l'UE: Restez informé
Médias sociaux