Objectifs clés

Voici comment le Fonds européen de développement régional (FEDER), le Fonds social européen (FSE) et le Fonds de cohésion contribuent aux trois objectifs ci-après: «convergence», «compétitivité régionale et emploi» et «coopération territoriale européenne»:

Objectifs, fonds et instruments structurels 2007-2013
(Cliquez sur le Fonds de votre choix) Fonds de cohésion FSE FEDER

L'objectif «convergence» vise à améliorer les conditions de croissance et les facteurs menant à une réelle convergence pour les États membres et les régions les moins développés. Dans l'Union à 27, cet objectif concerne 84 régions situées dans 18 États membres, soit 154 millions d’habitants dont le PIB par habitant est inférieur à 75 % de la moyenne communautaire et, sous un régime transitoire dégressif («phasing out»), seize autres régions comptant 16,4 millions d’habitants disposant d’un PIB à peine supérieur au seuil en raison de l’effet statistique de l’Union européenne élargie. Les sommes allouées à l'objectif s’élèvent à 282,8 milliards d'euros, soit 81,5 % du montant total, répartis de la manière suivante: 199,3 milliards pour les régions relevant de l’objectif de convergence, 14 milliards réservés aux régions en soutien transitoire dégressif et 69,5 milliards pour le Fonds de cohésion, qui s’applique à quinze États membres.

En dehors des régions de l’objectif «convergence», l'objectif «compétitivité régionale et emploi» vise à renforcer la compétitivité et l’attractivité des régions, ainsi que l’emploi, grâce à une double approche. Celle-ci consiste tout d’abord à mettre en place des programmes de développement afin d'aider les régions à anticiper et à favoriser les changements économiques en stimulant l’innovation, la société de la connaissance, l’esprit d’entreprise, la protection de l’environnement et en améliorant l’accessibilité, puis à augmenter le nombre et la qualité des emplois en adaptant la main-d’œuvre et en investissant dans les ressources humaines. Dans une Union européenne à vingt-sept, ce sont 168 régions qui sont concernées, soit trois cent quatorze millions d’habitants. 13 d’entre elles, soit 19 millions d’habitants, bénéficient de la mise en oeuvre progressive de l’aide («phasing in») et font l’objet de dotations financières particulières en raison de leur ancien statut de régions de l’«objectif 1». La somme de 55 milliards d'euros, dont 11,4 milliards pour les régions bénéficiant de la mise en oeuvre progressive de l’aide, représente un peu moins de 16 % de la dotation totale. Les régions de dix-neuf États membres sont concernées par cet objectif.

Les anciens programmes Urban II et Equal sont intégrés aux objectifs «convergence » et «compétitivité régionale et emploi».

L’objectif «coopération territoriale européenne» vise à renforcer la coopération transfrontalière grâce à des initiatives locales et régionales conjointes, à renforcer la coopération transnationale par des actions favorisant le développement territorial intégré et à stimuler la coopération interrégionale, ainsi que l’échange d’expérience. Plus de 181 millions de personnes (soit 37,5 % de la population totale de l’Union européenne) vivent dans des zones transfrontalières. La totalité des régions et des citoyens de l’Union sont couverts par l’une des treize zones de coopération transnationale. Les 8,7 milliards d'euros (soit 2,5 % du budget total) se répartissent de la manière suivante: 6,44 milliards pour la coopération transfrontalière, 1,83 milliard pour la coopération transnationale et 445 millions pour la coopération interrégionale.

Cet objectif se fonde sur l'expérience de l'ancienne initiative communautaire INTERREG III.

Pour en savoir plus sur les objectifs de la période 2000-2006, cliquez sur les liens suivants: