AVERTISSEMENT JURIDIQUE IMPORTANT - Les informations qui figurent sur ce site font l'objet d'uneclause de non-responsabilitéet d'une déclaration concernant les droits d'auteur
  Commission européenne > Politique régionale > Innovation


Newsroom Newsroom Commissaire Debate Issues Direction Generale

 
Actions innovatrices
 
Introduction
Les programmes régionaux
Les réseaux
Les formulaires
*
La bibliothèque
Le concours
Les contacts
Actions innovatrices 1994-1999
  menusubsite
   
  Contactez-nous
   
  Espace visiteur
   
  Nouveau sur ce site
Glossaire | Recherche | Contact | Mailing listes
 

Introduction

Les régions dans une économie mondialisée

La mondialisation de l'économie et l'accélération des mutations technologiques ont fait des activités fondées sur la connaissance et de l'emploi des nouvelles technologies un enjeu prioritaire pour l'Union européenne.

Pour relever ce défi, le sommet européen de Lisbonne de mars 2000 a défini une stratégie conçue pour faire de l'Europe, d'ici 2010, «l'économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde» en encourageant l'entreprise, l'innovation et la recherche. Le sommet européen de Göteborg en juin 2001 a ajouté une nouvelle dimension à cette stratégie, en mettant l'accent sur la protection de l'environnement et la réalisation d'un modèle de développement plus durable.

Les régions peuvent être des acteurs clés dans l'économie mondialisée. Elles sont les premières à être touchées par les mutations économiques et elles disposent de la «masse critique» pour les gérer. Elles doivent tirer parti de leurs caractéristiques, de leur population, ainsi que de leurs atouts culturels et environnementaux. Pour attirer les sociétés et des personnes bien formées, pour améliorer sa compétitivité, chaque région doit exploiter sa base de connaissance et développer sa capacité d'innovation.

L'innovation ne doit pas être envisagée dans un sens étroit; elle doit plutôt sous-tendre tous les aspects de l'élaboration et de la planification de stratégies au niveau régional. Que ce soit dans la conception de nouveaux produits au sein des sociétés ou dans l'introduction de nouveaux processus et méthodes de travail parmi les partenaires régionaux, le succès d'une région dépendra de la diffusion des connaissances et d'un authentique partenariat entre les individus, les entreprises, les établissements de recherche, les associations et les administrations régionales.

Les programmes régionaux d'actions innovatrices, cofinancés par le Fonds européen de développement régional (FEDER), ont été précisément conçus pour donner aux régions la possibilité de faire des expériences dans ce domaine. Les possibilités d'expérimentation étant souvent limitées dans le cadre de l'intervention principale des Fonds structurels, les actions innovatrices apportent aux acteurs régionaux «l'espace de risque» qui est nécessaire pour répondre aux défis lancés par la nouvelle économie.

« Orientations pour les actions innovatrices du FEDER pour la période 2000-2006»

 

Actions innovatrices

Bien qu'au cours de ces dernières années, des progrès significatifs aient été réalisés dans la réduction des écarts en matière d'infrastructures physiques, de larges disparités subsistent encore entre les régions de l'Union, dans les domaines de l'innovation, de la recherche et du développement technologique. Pour éviter que cet écart ne se creuse davantage et, en même temps, profiter des possibilités de rattrapage rapide offertes par la nouvelle économie, la nouvelle génération d'actions innovatrices vise précisément à définir et à mettre en œuvre des pratiques innovantes dans le domaine du développement économique et social qui, en cas de succès, pourraient améliorer la qualité des programmes prioritaires des Fonds structurels dans les régions en retard de développement (objectif 1) ou faisant l'objet de conversion (objectif 2).

Ces possibilités sont plus aventureuses, elles comportent quelquefois un certain risque d'échec, mais elles permettent aux régions de tester des idées plus complexes qui ne sont pas abordées dans le contexte habituel des programmes cofinancés par le FEDER. Elles les aident donc à devenir plus compétitives, à relever le niveau de compétences technologiques et à créer des emplois de qualité.

Ces programmes pourraient être établis en partenariat entre les acteurs régionaux qui s'entendront sur une stratégie visant à promouvoir l'innovation, axée sur un ou plusieurs des thèmes stratégiques suivants:

- Économies régionales fondées sur la connaissance et l'innovation technologique

Afin de créer des systèmes d'innovation régionale, à la fois efficaces et compétitifs, les régions devraient promouvoir la coopération entre le secteur public et les organismes chargés de la recherche ainsi que les entreprises, stimuler la demande d'innovation au sein des PME et promouvoir de nouveaux mécanismes de transfert des technologies.

- e-EuropeRegio: la société de l'information au service du développement régional

En encourageant la création de réseaux, la «net-économie» peut contribuer de manière non négligeable au désenclavement géographique et économique des régions d'Europe. Les nouvelles possibilités offertes par le développement des technologies de l'information et de la communication permettront aux régions de réduire leurs handicaps (c'est le cas en particulier des régions périphériques) et de multiplier leurs atouts en renforçant la compétitivité des entreprises, et notamment des PME.

- Identité régionale et développement durable

Le développement durable implique d'intégrer les dimensions économiques, sociales et environnementales de la planification régionale. Les régions sont invitées à tirer parti de leurs atouts pour créer une économie durable et compétitive. Une stratégie régionale devrait faire fond sur son patrimoine et sur sa diversité culturelle ou sur ses talents particuliers, sa position stratégique, son environnement exceptionnel ou son infrastructure dans le domaine de l'enseignement et de la culture, etc.

Au cours de la période 2000-2006, le budget consacré aux Actions Innovatrices (0,4% du budget FEDER) a permis de financer quelque 181 programmes régionaux dans les 156 régions éligibles (celles des nouveaux Etats membres n’étaient pas incluses). Le FEDER a également co-financé 3 réseaux thématiques pour l’échange d’expérience au niveau interrégional.


 
Newsroom Commissaire Debats Themes Direction Generale

Last modified on