Navigation path

Additional tools

Soutien aux entreprises

Le soutien à la création et au développement des entreprises, et en particulier des petites et moyennes entreprises (PME), est un moyen important par lequel la politique de cohésion contribue à dynamiser les économies régionales.

Soutenir les entrepreneurs, attirer les investisseurs et renforcer les capacités de production des régions sont des objectifs vitaux pour améliorer les performances économiques des régions et aider celles qui connaissent un retard de développement. Chaque année, environ 1,2 million d’entreprises sont créées dans l’Union européenne – soit 10 % environ du nombre total d’entreprises. Et pourtant, la moitié d’entre elles seulement passent le cap des cinq premières années. Sans compter que les différences sont considérables d’un État membre à l’autre: en Italie, en Espagne et au Royaume-Uni, les créations d’entreprises sont deux fois plus nombreuses que la moyenne communautaire.

Les PME sont les vrais géants de l’économie européenne: elles représentent 99 % des entreprises et près de deux-tiers des emplois du secteur privé de l’Union. Or, elles ont souvent des difficultés à accéder aux capitaux et au savoir-faire, et manquent généralement d’expérience. La politique de cohésion de l’Union a pour but de remédier à ces difficultés en combinant des mesures directes, telles que le soutien direct aux investissements, et des mesures indirectes, telles que l’offre de services de soutien aux entreprises, la formation, l’instauration d’un environnement propice à l’innovation, l’ingénierie financière, le transfert de technologies ou encore l'aide apportée aux réseaux et aux pôles.

Entre 2007 et 2013, les programmes de la politique de cohésion soutiendront :

  • la création et le développement des PME, en particulier en ce qui concerne l'entrepreneuriat, l'accès au financement, la recherche et l'innovation, le transfert de technologies, l'accès aux technologies de l’information et de la communication et la production respectueuse de l’environnement. Un budget d’environ 27 milliards d’euros (7,9 % de l’enveloppe globale) est spécialement réservé aux PME à cet effet.
  • D'autres aides destinées aux grandes entreprises et aux PME, dont les investissements productifs et les services de soutien aux entreprises dans les domaines susmentionnés, devraient bénéficier de 28 milliards d'euros supplémentaires (8,1 % de l’enveloppe globale). Une grande partie de ces fonds profiteront directement ou indirectement aux PME.

Liens utiles:

La politique régionale de l'UE: Restez informé
Médias sociaux