Chemin de navigation

Système de recherche interactif d'Eurobaromètre
Cette partie du site vous donne accès à un outil de recherche de notre base de données de questions Trends.

Bienvenue

Vous êtes sur le site du secteur Analyse de l'opinion publique de la Commission européenne. Depuis 1973, la Commission européenne effectue un suivi régulier de l'opinion publique dans les Etats membres. Ce suivi constitue une aide précieuse à la préparation, la décision et l'évaluation de son travail. A travers nos sondages et nos études, nous traitons de très nombreux thèmes d'intérêt européen qui concernent directement les citoyens d'Europe: la construction européenne, la situation sociale, la santé, la culture, les technologies de l'information, l'environnement, l'euro, la défense, etc.

Dernières mises à jour pour chaque type d'enquête

DG MOVE a commandé cette enquête pour recueillir des informations auprès des citoyens européens, comprendre leurs habitudes, entendre leurs opinions, et analyser leurs perceptions de questions liées au transport. L'enquête se concentrait sur: • Les modes de transport les plus fréquemment utilisés pour les voyages quotidiens et les voyages longs, et les raisons pour lesquelles ces modes ont été choisis; • Comment encourager l'utilisation des transports publics par les utilisateurs de voitures et de motos; • Les perceptions de la qualité du transport routier, aérien et ferroviaire au cours des cinq dernières années et les problèmes les plus graves qui touchent ces modes de transport; • Comment rendre le secteur des transports plus attrayant pour les demandeurs d'emploi.
Les résultats sont présentés d'abord pour l'UE dans son ensemble, puis pour chaque pays, suivi d'une analyse sociodémographique.
L'objectif principal de cet Eurobaromètre est d'aider à informer le programme Horizon 2020 en établissant quels domaines les citoyens européens veulent la science et l'innovation de se concentrer afin de répondre aux questions qui leur importent le plus. Dans ce sondage a eté demandé aux répondants quels domaines la science et de l'innovation doivent donner la priorité au cours des 15 prochaines années, parmi treize domaines différentes tels que la création d'emplois, la santé et les soins médicaux, l'éducation et les compétences, et la lutte contre le changement climatique.
Cette enquête Eurobaromètre a été conduite dans les 28 Etats Membres de l'UE du 18 au 20 septembre 2014. Près de 26.566 personnes ont été interrogées. L'enquête visait à évaluer le degré d'utilisation par les européens d'internet et d'autres sources digitales en vue de s'informer sur leur état de santé. Le rapport s'intéresse aux types d'informations relatif à la santé que les citoyens recherchent le plus communément et en particulier où ils les recherchent. Il étudie ensuite leur degré de satisfaction vis-à-vis des informations trouvées, et la probabilité de leur réutilisation d'internet à l'avenir afin d'y trouver des informations relatives à leur santé.
Les résultats de cette étude montrent que six européens sur dix se connectent pour trouver des informations de santé. Neuf d'entre eux étaient satisfaits quant à la qualité de l'information trouvée et ont considéré qu' internet les a aidés à améliorer leur connaissance sur des questions en rapport avec la santé.
Pour ce sondage réalisé entre les 6 et 8 octobre 2014, quelques 16500 personnes ont été interrogées par téléphone dans l'ensemble de la zone euro.
Selon l'enquête, le taux d'opinion globalement favorable à l'euro se stabilise à 57%. C'est en Estonie que ce soutien a progressé le plus par rapport au sondage de 2013. Par ailleurs, une nette majorité de 69% perçoit l'euro comme bénéfique à l'Union européenne dans son ensemble, même si de fortes disparités d'appréciation existent entre les 18 pays de la zone euro. Questionnées à ce sujet pour la première fois, les personnes interrogées sont majoritairement favorables à abandon des pièces de 1 et 2 centimes d’euro et à l’arrondissement à la hausse ou à la baisse de la somme finale des achats dans les magasins et supermarchés.
Les questions posées couvraient différentes thématiques comme la perception de l'euro et de ses aspects pratiques, l'évaluation de la situation économique, politique et des réformes en cours à l'échelle nationale et dans la zone euro ou encore les attentes et opinions vis-à-vis de l'inflation et du revenu des ménages.
L’objet de « La promesse de l’UE » est de définir une orientation stratégique pour l'avenir de l'UE en s’appuyant sur les réponses à trois questions: Quel niveau d’unité les citoyens souhaitent-ils et quels sont les domaines dans lesquels il conviendrait de favoriser l’intégration? Comment faire en sorte que l’UE soit plus démocratique et que les hommes politiques soient davantage tenus de rendre des comptes sur les décisions qu’ils prennent? Quel est le juste équilibre entre responsabilité et solidarité? Les objectifs généraux de cette étude sont de comprendre comment les citoyens perçoivent l’UE et ce que l’idée européenne signifie pour eux, en particulier au lendemain de la crise économique et financière.

all the recent updatesVoir toutes les publications récentes

Suivez-nous
Année européenne des citoyens
Présidence Italienne du Conseil de l'Union Européenne
Dernière mise à jour : 17/12/2014 | Haut de la page