Table des matières
Rechercher dans le guide

Action clé n° 1: Mobilité des individus à des fins d’éducation et de formation

Quelles sont les actions bénéficiant d’un soutien?

La présente action clé soutient:

  • les projets de mobilité dans les domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse;
  • les masters communs Erasmus Mundus;
  • les prêts pour masters Erasmus+.

Les actions bénéficiant d’un soutien au titre de la présente action clé sont censées apporter des répercussions positives et durables à leurs participants et aux organisations concernées, ainsi qu’aux systèmes politiques dans lesquels s’insèrent ces activités.

En ce qui concerne les étudiants, stagiaires, apprentis et jeunes, les activités de mobilité soutenues au titre de cette action clé ont pour but de produire les résultats suivants:

  • amélioration des capacités d’apprentissage;
  • amélioration de l’employabilité et des perspectives de carrière;
  • amélioration du sens de l’initiative et de l’entrepreneuriat;
  • amélioration de l’autonomisation et de l’estime de soi;
  • amélioration des compétences en langues étrangères;
  • sensibilisation accrue à la dimension interculturelle;
  • participation plus active à la société;
  • meilleure connaissance du projet européen et des valeurs de l’Union;
  • motivation renforcée pour participer aux futures activités d’enseignement ou de formation (formelles ou non formelles) une fois terminée la période de mobilité à l’étranger.

En ce qui concerne le personnel, les éducateurs et les professionnels travaillant dans les domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse, les activités de mobilité sont censées produire les résultats suivants:

  • amélioration des compétences, en fonction du profil professionnel des participants (enseignement, formation, animation socio-éducative, etc.);
  • meilleure compréhension des pratiques, politiques et systèmes rencontrés dans les domaines de l’éducation, de la formation ou de la jeunesse, d’un pays à l’autre;
  • capacité accrue à amener des changements en vue de la modernisation et de l’ouverture sur l’international de leurs établissements d’enseignement;
  • meilleure compréhension des interconnexions entre l’enseignement formel et non formel, la formation professionnelle et le marché du travail;
  • amélioration de la qualité de leur travail et de leurs activités à l’intention des étudiants, des stagiaires, des apprentis, des élèves, des apprenants adultes, des jeunes et des volontaires;
  • meilleures compréhension et réactivité face à la diversité sociale, linguistique et culturelle;
  • capacité accrue à répondre aux besoins des personnes défavorisées;
  • amélioration du soutien et de la promotion des activités de mobilité destinées aux apprenants;
  • amélioration des opportunités de développement professionnel et d’épanouissement de carrière;
  • amélioration des compétences en langues étrangères;
  • motivation et satisfaction accrues dans leur travail quotidien.

Les activités soutenues dans le cadre de cette action devraient également produire les résultats suivants pour les organisations participantes:

  • capacité accrue à agir au niveau européen/international: amélioration des compétences managériales et des stratégies d’internationalisation; coopération renforcée avec les partenaires d’autres pays; augmentation des ressources financières allouées (autres que les fonds de l’Union) pour organiser des projets européens/internationaux; amélioration de la qualité de la préparation, de la mise en œuvre, du contrôle et du suivi des projets européens/internationaux;
  • introduction d’une méthode innovante et améliorée d’interaction avec leurs groupes cibles, en proposant par exemple des programmes plus attrayants pour les étudiants, les stagiaires, les apprentis, les jeunes et les volontaires, en fonction de leurs besoins et de leurs attentes; amélioration des qualifications du personnel enseignant et formateur; amélioration des processus de reconnaissance et de validation des compétences acquises pendant les périodes d’apprentissage à l’étranger; renforcement de l’efficacité des activités destinées aux communautés locales, amélioration des méthodes et pratiques d’animation socio-éducative afin d’y associer activement les jeunes et/ou d’atteindre les groupes défavorisés, etc.;
  • mise en place d’un environnement plus moderne, dynamique, engagé et professionnel dans l’organisation; disposition à intégrer des bonnes pratiques et de nouvelles méthodes dans les activités quotidiennes; ouverture aux synergies avec des organisations actives dans différents domaines sociaux, éducatifs et de l’emploi; planification stratégique du développement professionnel de leur personnel en fonction des besoins de chacun et des objectifs organisationnels; le cas échéant, capacité à attirer l’élite des étudiants et du personnel académique du monde entier.

À long terme, l’effet combiné des plusieurs milliers de projets soutenus dans le cadre de cette action clé devrait avoir une incidence sur les systèmes d’éducation, de formation et de jeunesse dans les pays participants, ce qui stimulera les réformes politiques tout en attirant de nouvelles ressources pour les possibilités de mobilité en Europe et ailleurs.