Comment le programme est-il géré?

Le programme Erasmus+ est géré par la Commission européenne (l'organe exécutif de l'UE), l'Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture» (EACEA), des agences nationales dans les pays participant au programme et des bureaux nationaux dans certains pays partenaires.

Commission européenne

La Commission européenne s'occupe de la gestion globale du programme, et notamment de:

  • gérer le budget;
  • fixer les priorités;
  • définir les objectifs et les critères du programme;
  • superviser et orienter la mise en œuvre;
  • suivre et évaluer le programme.

L'Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture» (EACEA) de la Commission européenne est chargée de gérer les éléments «centralisés» du programme, et notamment:

  • de la promotion du programme et des possibilités qu'il offre;
  • du lancement des appels à propositions;
  • de l'examen des demandes de subventions;
  • des contrats et du suivi des projets;
  • de la communication des résultats.

L'EACEA et la Commission mènent également des études et des recherches et gèrent et financent les autres organismes et réseaux soutenus par Erasmus+.

Consultez les programmes de travail annuels publiés par la Commission européenne pour en savoir plus sur la gestion d'Erasmus+.

Agences nationales

Dans les États membres de l'UE, la Commission confie en grande partie la gestion d'Erasmus+ aux agences nationales. Dans les autres pays, et en particulier en ce qui concerne l'enseignement supérieur, ce rôle est assumé par les bureaux nationaux Erasmus+.

La Commission finance les agences nationales pour qu'elles gèrent les activités «décentralisées» du programme. Les agences peuvent ainsi adapter le programme à leurs systèmes nationaux d'enseignement, de formation et d'accompagnement des jeunes.

Les agences nationales remplissent les fonctions suivantes:

  • fournir des informations sur le programme;
  • examiner les candidatures présentées dans leur pays;
  • superviser et évaluer la mise en œuvre du programme dans leur pays;
  • soutenir les personnes et organisations participant à Erasmus+;
  • promouvoir le programme et ses activités aux niveaux local et national.

Les agences soutiennent également les bénéficiaires du programme, depuis la phase de candidature jusqu'à la fin du projet. Elles travaillent aussi avec les bénéficiaires et d'autres organisations pour promouvoir les politiques de l'UE dans les domaines financés par le programme.

Bureaux nationaux Erasmus+

En dehors de l'UE, dans les pays partenaires participant à Erasmus+ dans le domaine de l'enseignement supérieur, la majeure partie du travail des agences nationales est réalisée par les bureaux nationaux Erasmus+. Ces bureaux, qui constituent des points de référence pour tous ceux qui souhaitent participer à Erasmus+, assument les fonctions suivantes:

  • fournir des informations sur le programme et sur les critères d'admission;
  • conseiller et aider les candidats potentiels;
  • superviser les projets Erasmus+;
  • soutenir le dialogue, les études et les événements organisés dans le cadre du programme;
  • entretenir les contacts avec les experts et les autorités locales;
  • suivre l'évolution des politiques menées.

Autres organismes

De nombreuses autres organisations soutiennent également le programme, dont celles-ci: