Erasmus+

A propos

Possibilités

Le programme Erasmus+, qui court jusqu'en 2020, ne se limite pas aux étudiants. Il regroupe sept programmes antérieurs et s'adresse à un large éventail de personnes et d'organisations.

Personnes

Erasmus+ offre aux personnes de tout âge la possibilité d'élargir et de partager leurs connaissances et leur expérience dans des établissements et des organisations de différents pays.

Possibilités concernant les personnes

Organisations

Erasmus+ offre des possibilités à un large éventail d'organisations (universités, prestataires de services d'éducation et de formation, groupes de réflexion, instituts de recherche et entreprises privées).

Possibilités concernant les organisations

 

Objectifs

Erasmus+ contribue à la stratégie Europe 2020 en faveur de la croissance, de l'emploi, de l'équité sociale et de l'inclusion, ainsi qu'aux objectifs du cadre stratégique «Éducation et formation 2020».

Erasmus+ vise également à promouvoir le développement durable des pays partenaires dans le domaine de l’enseignement supérieur et à contribuer aux objectifs de la stratégie de l'UE en faveur de la jeunesse.

Le programme englobe les thématiques suivantes:

Soutenir l'innovation, la coopération et les réformes

Résultats

Les résultats d'Erasmus+ peuvent être consultés dans des rapports et des recueils de statistiques, mais aussi sur la plateforme des projets Erasmus+, qui donne des informations sur la plupart des initiatives financées par le programme et présente des bonnes pratiques et des témoignages.

Statistiques

Les statistiques concernant Erasmus+ sont disponibles sur la page «Statistiques».

Le suivi de l'éducation et de la formation informe sur les progrès accomplis en vue de réaliser les critères de référence du cadre stratégique «Éducation et formation 2020».

Une série de cartes interactives permet également de suivre les progrès accomplis.

Le tableau de bord sur la jeunesse donne des informations sur la situation des jeunes en Europe.

Rapports

Le programme Erasmus+ est soumis à un examen à mi-parcours, qui devrait être achevé en 2017. Une étude d'impact devrait être publiée après la clôture du programme, en 2020.

Une étude d'impact présentant les principaux résultats du programme Erasmus a été publiée en 2014.

Qui peut participer?

Le programme Erasmus+ s'adresse à un grand nombre de personnes et d'organisations, même si les critères d'admission varient d'une action à l'autre et d'un pays à l'autre.

Les particuliers peuvent participer à bon nombre d'initiatives financées par Erasmus+, mais ils devront généralement passer par une organisation participant au programme. L'admissibilité des personnes et des organisations dépend du pays dans lequel elles sont établies.

Les pays admissibles sont répartis en deux groupes: les pays participant au programme et les pays partenaires. Si les pays participant au programme sont admissibles à toutes les actions Erasmus+, les pays partenaires peuvent seulement participer à certaines d'entre elles et sont soumis à des conditions spécifiques.

Consultez les pages relatives aux différentes possibilités (pour les personnes et pour les organisations), ainsi que le guide du programme, pour en savoir plus sur les critères d’admission.

 

Pays


Pays participant au programme



  • Autriche
  • Belgique
  • Bulgarie
  • Chypre
  • Croatie
  • République tchèque
  • Danemark
  • Estonie
  • Finlande
  • France
  • Allemagne
  • Grèce
  • Hongrie
  • Irlande
  • Italie
  • Lettonie
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Malte
  • Pays-Bas
  • Pologne
  • Portugal
  • Roumanie
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Espagne
  • Suède
  • Royaume-Uni
  • Ancienne République yougoslave
    de Macédoine
  • Islande
  • Liechtenstein
  • Norvège
  • Turquie

Pays partenaires

Pays partenaires voisins de l’UE

  • Albanie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Kosovo
  • Monténégro
  • Serbie
  • Arménie
  • Azerbaïdjan
  • Biélorussie
  • Géorgie
  • Moldavie
  • Territoire de l'Ukraine tel que reconnu par le droit international
  • Algérie
  • Égypte
  • Israël
  • Jordanie
  • Liban
  • Libye
  • Maroc
  • Palestine
  • Syrie
  • Tunisie
  • Territoire de la Russie tel que reconnu par le droit international

Autres pays partenaires

  • Andorre
  • Monaco
  • Saint-Marin
  • État de la Cité du Vatican
  • Suisse
  • Afghanistan
  • Bangladesh
  • Bhoutan
  • Cambodge
  • Chine
  • Corée (République populaire démocratique de)
  • Inde
  • Indonésie
  • Laos
  • Malaisie
  • Maldives
  • Mongolie
  • Myanmar/Birmanie
  • Népal
  • Pakistan
  • Philippines
  • Sri Lanka
  • Thaïlande et Viêt Nam
  • Kazakhstan
  • Kirghizstan
  • Tadjikistan
  • Turkménistan
  • Ouzbékistan
  • Argentine
  • Bolivie
  • Brésil
  • Chili
  • Colombie
  • Costa Rica
  • Cuba
  • Équateur
  • El Salvador
  • Guatemala
  • Honduras
  • Mexique
  • Nicaragua
  • Panama
  • Paraguay
  • Pérou
  • Uruguay
  • Venezuela
  • Iran
  • Iraq
  • Yémen
  • Afrique du Sud
  • Angola
  • Antigua-et-Barbuda
  • Bahamas
  • Barbade
  • Belize
  • Bénin
  • Botswana
  • Burkina
  • Burundi
  • Cameroun
  • Cap-Vert
  • République centrafricaine
  • Tchad
  • Comores
  • Congo
  • Congo (République démocratique du)
  • Îles Cook
  • Djibouti
  • Dominique
  • République dominicaine
  • Guinée équatoriale
  • Érythrée
  • Éthiopie
  • Fidji
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Grenade
  • Guinée
  • Guinée-Bissau
  • Guyana
  • Haïti
  • Côte d'Ivoire
  • Jamaïque
  • Kenya
  • Kiribati
  • Lesotho
  • Liberia
  • Madagascar
  • Malawi
  • Mali
  • Îles Marshall
  • Mauritanie
  • Maurice
  • Micronésie (États fédérés de)
  • Mozambique
  • Namibie
  • Nauru
  • Niger
  • Nigeria
  • Niue
  • Palaos
  • Papouasie - Nouvelle-Guinée
  • Rwanda
  • Saint-Christophe-et-Niévès
  • Sainte-Lucie
  • Saint-Vincent-et-les-Grenadines
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Sénégal
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Îles Salomon
  • Somalie
  • Soudan du Sud
  • Soudan
  • Suriname
  • Swaziland
  • Timor-Oriental (République démocratique du)
  • Tanzanie
  • Togo
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tuvalu
  • Ouganda
  • Vanuatu
  • Zambie
  • Zimbabwe
  • Bahreïn
  • Koweït
  • Oman
  • Qatar
  • Arabie saoudite
  • Émirats arabes unis
  • Australie
  • Brunei
  • Canada
  • Hong Kong
  • Japon
  • Corée (République de)
  • Macao
  • Nouvelle-Zélande
  • Singapour
  • Taïwan
  • États-Unis d’Amérique

Comment le programme est-il géré?

Le programme Erasmus+ est géré par la Commission européenne (l'organe exécutif de l'UE), l'Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture» (EACEA), des agences nationales dans les pays participant au programme et des bureaux nationaux dans certains pays partenaires.

 

Commission européenne

La Commission européenne s'occupe de la gestion globale du programme, et notamment de:

  • gérer le budget;
  • fixer les priorités;
  • définir les objectifs et les critères du programme;
  • superviser et orienter la mise en œuvre;
  • suivre et évaluer le programme.

L'Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture» (EACEA) de la Commission européenne est chargée de gérer les éléments «centralisés» du programme, et notamment:

  • de la promotion du programme et des possibilités qu'il offre;
  • du lancement des appels à propositions;
  • de l'examen des demandes de subventions;
  • des contrats et du suivi des projets;
  • de la communication des résultats.

L'EACEA et la Commission mènent également des études et des recherches et gèrent et financent les autres organismes et réseaux soutenus par Erasmus+.

Consultez les programmes de travail annuels publiés par la Commission européenne pour en savoir plus sur la gestion d'Erasmus+.

Agences nationales

Dans les États membres de l'UE, la Commission confie en grande partie la gestion d'Erasmus+ aux agences nationales. Dans les autres pays, et en particulier en ce qui concerne l'enseignement supérieur, ce rôle est assumé par les bureaux nationaux Erasmus+.

La Commission finance les agences nationales pour qu'elles gèrent les activités «décentralisées» du programme. Les agences peuvent ainsi adapter le programme à leurs systèmes nationaux d'enseignement, de formation et d'accompagnement des jeunes.

Les agences nationales remplissent les fonctions suivantes:

  • fournir des informations sur le programme;
  • examiner les candidatures présentées dans leur pays;
  • superviser et évaluer la mise en œuvre du programme dans leur pays;
  • soutenir les personnes et organisations participant à Erasmus+;
  • promouvoir le programme et ses activités aux niveaux local et national.

Les agences soutiennent également les bénéficiaires du programme, depuis la phase de candidature jusqu'à la fin du projet. Elles travaillent aussi avec les bénéficiaires et d'autres organisations pour promouvoir les politiques de l'UE dans les domaines financés par le programme.

Bureaux nationaux Erasmus+

En dehors de l'UE, dans les pays partenaires participant à Erasmus+ dans le domaine de l'enseignement supérieur, la majeure partie du travail des agences nationales est réalisée par les bureaux nationaux Erasmus+. Ces bureaux, qui constituent des points de référence pour tous ceux qui souhaitent participer à Erasmus+, assument les fonctions suivantes:

  • fournir des informations sur le programme et sur les critères d'admission;
  • conseiller et aider les candidats potentiels;
  • superviser les projets Erasmus+;
  • soutenir le dialogue, les études et les événements organisés dans le cadre du programme;
  • entretenir les contacts avec les experts et les autorités locales;
  • suivre l'évolution des politiques menées.

Autres organismes

De nombreuses autres organisations soutiennent également le programme, dont celles-ci:

Chiffres clés: Erasmus+ (2014-2020)

Budget total

14,7 milliards d'euros

1,68 milliard d'euros pour le financement d'actions avec des pays tiers (pays partenaires), issus du budget de l'UE pour l'action extérieure.

Possibilités globales de mobilité

Plus de 4 millions de personnes

Enseignement supérieur

Environ 2 millions d’étudiants

Enseignement et formation professionnels

Environ 650.000 étudiants

Mobilité du personnel

Environ 800.000 maîtres de conférence, enseignants, formateurs, membres du personnel éducatif et professionnels du secteur de la jeunesse.

Volontariat et échanges de jeunes

Plus de 500.000 jeunes

Mécanisme de garantie de prêts pour les études de master

Environ 200.000 étudiants

Masters communs

Plus de 25.000 étudiants

Partenariats stratégiques

Environ 25.000 partenariats associant 125.000 écoles, établissements d’enseignement et de formation professionnels, établissements d'enseignement supérieur et d'éducation des adultes, organisations de jeunesse et entreprises

Alliances de la connaissance

Plus de 150, mises en place par 1.500 établissements d’enseignement supérieur et entreprises

Alliances sectorielles pour les compétences

Plus de 150, mises en place par 2.000 prestataires de services d'enseignement et de formation professionnels et entreprises

Website feedback

Please note that we can only respond to issues concerning the Erasmus+ website. 

For general questions about Erasmus+, please contact your National AgencyNational Erasmus+ Office, or our helpdesk, EuropeDirect.