Contexte

Les Européens sont souvent confrontés à des obstacles lorsqu'ils utilisent des outils et services en ligne, alors que l'UE a consacré des décennies à éliminer ces mêmes obstacles «hors ligne».

La fragmentation et les entraves qui n’existent pas sur le marché unique physique freinent la progression de l’UE. Un marché unique numérique plus ouvert offrirait davantage de perspectives: un espace homogène dans lequel les particuliers et les entreprises pourraient exercer des activités commerciales, innover et interagir — légalement, en toute sécurité et à un prix abordable —, ce qui faciliterait leur vie.

À l’heure actuelle, cependant, les marchés des services en ligne sont essentiellement nationaux. 7 % seulement des PME européennes vendent leurs produits à l'étranger. Cela doit changer, il est temps de mettre le marché unique en ligne.

La Commission Juncker s'est fixé comme objectif de créer un marché unique numérique au sein duquel la libre circulation des biens, des personnes, des services et des capitaux est garantie, et où les citoyens et les entreprises bénéficient d'un accès homogène et équitable aux biens et aux services en ligne, quels que soient leur nationalité et leur lieu de résidence.

Le marché unique numérique pourrait apporter 415 milliards d’euros à l’économie européenne et stimuler ainsi la création d’emplois, la croissance, la concurrence, l’investissement et l’innovation. Il encouragerait le développement de marchés et permettrait d'offrir un plus large choix et de meilleurs services à des prix plus avantageux, tout en créant de nouvelles sources d'emploi. Il favoriserait la création de nouvelles start-ups et permettrait aux entreprises existantes de se développer et de prospérer au sein d'un marché de plus de 500 millions de personnes.

La réalisation d'un marché unique numérique permettra également à l'Europe de conserver sa position de leader mondial dans le domaine de l'économie numérique, d'aider les entreprises européennes à se développer à l'échelle internationale et de moderniser nos services publics.

 
 
Objectifs

Les objectifs sont notamment les suivants:

Pour en savoir plus, consultez le site web consacré à la politique numérique