Chemin de navigation

Itinérance: baisse des plafonds tarifaires pour les données - 05/08/2014

Une femme sur une chaise longue à la plage utilise son téléphone portable  © Shutterstock

L’UE a réduit de plus de moitié les frais d’itinérance des données pour les personnes qui se déplacent en Europe cet été. Elle vise la suppression pure et simple de ces frais d’ici à 2016.

Au début de l'été, le tarif maximum pour le téléchargement de données à l'étranger est passé de 45 centimes d'euro par mégaoctet à 20 centimes. Cette baisse de 55,5 % vous permettra de payer moins cher lorsque vous recherchez des cartes routières, regardez des vidéos ou consultez vos courriels en voyageant dans l'Union européenne.

Le prix des SMS et des appels a également diminué: il est passé à 6 centimes pour les messages, à 19 centimes la minute pour les appels passés et à 5 centimes pour les appels reçus, soit une réduction d'au moins 20 % dans tous les cas.

En outre, de nouvelles règles permettent aux vacanciers de comparer les offres d’itinérance avant leur voyage et de bénéficier ainsi des meilleurs prix. Dans certains cas, ils peuvent choisir un fournisseur local pour les services de données à l’étranger.

Réduction des coûts

Lorsque vous utilisez votre téléphone dans un pays étranger, votre prestataire de services national collabore avec un prestataire du pays que vous visitez pour établir vos connexions. Toutefois, la faiblesse de la concurrence en matière d'itinérance a parfois conduit à des prix excessifs.

La Commission européenne a commencé à prendre des mesures pour résoudre ce problème en 2007, et les prix ont baissé de 80 à 90 % depuis lors.

Mais elle ne compte pas s'arrêter là, puisqu'elle s'apprête à prendre de nouvelles mesures visant à faire de l'Europe un continent connecté, qui consistent notamment en la suppression pure et simple des frais d'itinérance dans l'Union.

L’objectif est de protéger les citoyens européens des surcoûts excessifs et des contrats trompeurs dans le marché unique européen.

Ces surcoûts sont aussi des obstacles au commerce transfrontalier à l'intérieur de l'Union européenne. On estime que la suppression des frais d’itinérance aboutirait à une augmentation permanente du PIB de 1 % par an.

Continent connecté

La législation visant à faire de l'Europe un continent connecté doit permettre de renforcer les secteurs numérique et des communications en faisant tomber les barrières nationales. Les résultats escomptés sont les suivants:

  • le développement du haut débit sans fil;
  • le développement du réseau 4G;
  • l'émergence d'opérateurs européens de téléphonie mobile.

Les consommateurs profiteront ainsi d'une concurrence accrue entre des entreprises plus nombreuses et auront la garantie de disposer de contrats clairs et simples.

Enfin, cela contribuerait au développement du secteur numérique, et donc à la création d'emplois dans ce secteur à forte croissance.

Communiqué de presse – Forte baisse des tarifs maximums des services de données en itinérance

Itinérance English

Continent connecté

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles