Chemin de navigation

Doper le tourisme en Europe - 02/07/2010

Sopot, principale station balnéaire de la mer Baltique en Pologne © UE

La Commission lance une nouvelle stratégie pour stimuler le tourisme en Europe, afin d'exploiter pleinement le potentiel d'un secteur qui joue déjà un rôle économique important.

Le projet de développement du tourisme élaboré par la Commission comprend 21 propositions, qui visent principalement à attirer en Europe davantage de visiteurs en provenance de pays en plein développement, comme la Chine, la Russie et le Brésil. Il prévoit également une série d'actions pour encourager les déplacements au sein de l'UE, notamment une meilleure coordination des congés scolaires afin de prolonger la saison touristique.

«La Commission européenne veut innover pour donner un souffle nouveau à ce secteur essentiel» a déclaré Antonio Tajani, commissaire chargé de l'industrie et de l'entrepreneuriat, lors d'une conférence de presse.

Le tourisme génère plus de 5 % du PIB de l'UE. Ce secteur emploie environ 9,7 millions de personnes, soit 5,2 % de la main-d'œuvre. L'Europe attire plus de visiteurs que toute autre région au monde et cinq pays se sont classés parmi le «top 10» des destinations en 2009.

Mais l'Europe fait face à une concurrence croissante, notamment de l'Asie et de l'Amérique du Sud. Le secteur du tourisme subit aussi la pression du vieillissement de la population et du changement climatique, à laquelle s'ajoutent les fluctuations saisonnières.

La Commission propose de mettre en place un label destiné à promouvoir les services de qualité. Elle envisage également d'établir une charte définissant des critères pour un tourisme durable et de décerner un prix aux destinations qui les respectent.

Afin de promouvoir les voyages et le tourisme, la Commission va encourager le recours aux technologies, notamment les services de réservation centralisés accessibles par téléphone mobile, et le développement de séjours à thème (spas, excursions gastronomiques, vacances sportives, etc.).

L'UE doit également redoubler d'efforts pour rendre les sites touristiques accessibles aux personnes à mobilité réduite et pour adapter les services à une clientèle plus âgée.

En 2009, avec la crise économique, le nombre de visiteurs a baissé de 6 % par rapport à 2008 en Europe. D'autres régions ont également enregistré un recul dans ce domaine, à l'exception notable de l'Afrique.

En savoir plus sur la politique européenne en matière de tourisme

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles