Chemin de navigation

Destination: des routes plus sûres! - 19/03/2008

Des jeunes en balade dans un cabriolet

Pour en finir avec l'impunité de la conduite dangereuse à l'étranger.

Vitesse excessive, conduite en état d'ivresse, non-respect des feux tricolores, ceinture de sécurité non bouclée: ces quatre éléments sont à eux seuls responsables des trois quarts des accidents mortels sur les routes d'Europe. À l'heure actuelle, si vous commettez l'une de ces infractions hors du pays dans lequel votre voiture est immatriculée, vous ne serez probablement pas poursuivi, même si vous mettez la vie d'autrui en danger. Cela va changer.

Avec sa dernière initiative en matière de sécurité routière, la Commission européenne entend placer les conducteurs face à leurs responsabilités, au moyen d'un nouveau cadre juridique s'appuyant sur un réseau d'échange de données qui permettra d'identifier les chauffards dans toute l'Union.

En 2001, l'Union européenne s'était donné pour objectif, à l'horizon 2010, de réduire de moitié le nombre de tués sur les routes d'Europe. Cette année-là, 54 000 personnes y avaient perdu la vie. En dépit des progrès réalisés, la route a encore tué 43 000 personnes en 2007: c'est comme si cinq avions s'écrasaient chaque semaine en Europe.

Les mesures prises jusqu'ici n'ont eu qu'un effet limité. En 2003, la Commission avait proposé un ensemble de bonnes pratiques facultatives destinées à améliorer le suivi de l'application du code de la route. Les tendances montrent malheureusement que ces lignes directrices n'ont pas donné les résultats escomptés.

Les nouvelles propositions devraient permettre de réduire considérablement le nombre d'accidents mortels.

Questions/réponses

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles