Chemin de navigation

Le secteur européen des applis en plein essor - 18/02/2014

Des smartphones en vitrine ©  UE

D'après une étude de la Commission, ce secteur pourrait représenter 5 millions d'emplois et un marché de 63 milliards d'euros d'ici 2018.

Dans l'UE, le marché des «applis», ces logiciels conçus pour les appareils mobiles, emploie déjà 1 million de développeurs informatiques et 800 000 personnes dans des fonctions commerciales et de support. Ce chiffre pourrait s'élever à près de 5 millions d'ici à 2018, selon un rapport récent English.

Le secteur européen des applis rapporte actuellement 17,5 milliards d'euros par an. L'augmentation des dépenses de consommation, couplée à celle des budgets publicitaires et des contrats d'entreprise, pourrait faire passer ce chiffre à 63 milliards d'euros au cours des cinq prochaines années.

Pallier le manque de compétences

Bien que l'UE soit un des principaux acteurs du marché des jeux vidéo mobiles, elle reste en retard sur les États-Unis en ce qui concerne la formation et le salaire des développeurs.

Pour résoudre ce problème, l'UE noue des partenariats avec les entreprises du secteur et d'autres organisations, dans le cadre de la grande coalition en faveur de l’emploi dans le secteur du numérique English. L'objectif est de doter davantage de personnes — notamment les jeunes — des compétences informatiques nécessaires pour occuper les emplois vacants dans ce domaine, qui sont de plus en plus nombreux.

L'UE a également lancé le site web Open Education Europa, qui permet aux étudiants, aux enseignants et aux établissements d'enseignement de partager des ressources pédagogiques ouvertes et gratuites.

Des difficultés techniques

Pour que l'UE réalise son plein potentiel dans le secteur des applis, elle doit remédier à certaines faiblesses: certains États membres présentent un réseau sans fil peu développé, des problèmes de connexion transfrontières ou des opérateurs téléphoniques qui restreignent certains services.

Les développeurs européens déplorent également la faible disponibilité de services 4G et le manque d'interopérabilité entre des plateformes établies aux États-Unis, telles qu'Android, iOS ou Facebook. La dépendance de fait à ces plateformes limite les revenus.

Aider les entreprises européennes

Avec plus de 500 millions de consommateurs, le marché européen représente un potentiel immense pour les entreprises et les développeurs d'applis. L'UE s'emploie à simplifier sa législation en matière de droits d'auteur et d'octroi de licences afin d'accélérer la mise sur le marché des projets.

Pour promouvoir la création d'entreprises dans le secteur des technologies de l'information et de la communication, notamment sur le web, l'UE a lancé l'initiative «Startup Europe», qui réunit des entrepreneurs en herbe et des acteurs établis du marché, afin de partager des idées et de concevoir de nouveaux produits et services.

Les prochaines étapes

Le Parlement européen débat actuellement de propositions visant à faire de l'Europe un véritable «continent connecté English». Cela passe notamment par l'amélioration des services de haut débit terrestre et sans fil (4G), qui sont essentiels pour l'avenir du secteur européen des applis.

Communiqué de presse: «Selon un rapport de l'UE, le secteur européen des applis représentera, d'ici à 2018, 63 milliards d'EUR et près de 5 millions d'emplois»

Startup Europe English

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles