Chemin de navigation

L'UE dévoile sa stratégie numérique - 19/05/2010

Un chercheur devant un écran d'ordinateur © UE

L'informatique et les technologies de la communication sont des éléments essentiels de la stratégie de l'Union européenne visant à stimuler la croissance économique et relever les grands défis que constituent notamment le changement climatique et le vieillissement de la population.

La Commission a dévoilé aujourd'hui une stratégie sur cinq ans en faveur du secteur des télécommunications, prévoyant des mesures ambitieuses destinées à exploiter tout le «potentiel numérique» de l'Europe.

La stratégie numérique English est un volet de la stratégie Europe 2020, le programme de la Commission visant à stimuler la croissance au cours des dix prochaines années. Des sept initiatives phares qui sont attendues, la stratégie numérique est la première à être présentée, preuve de son importance.

Les progrès des technologies de l'information et de la communication ont permis à l'Europe d'améliorer sa productivité au cours des quinze dernières années, mais elle ne tire pas encore tout le parti de l'ère numérique, estime Neelie Kroes, commissaire responsable de la stratégie numérique.

Les chiffres parlent d'eux-mêmes: près de 30 % des Européens n'ont jamais utilisé internet, alors que les services et les commerces sont de plus en plus nombreux sur le web. En matière de recherche, les États-Unis investissent deux fois plus que l'Europe dans les technologies de l'information et de la communication. Seuls 1 % des Européens disposent d'une connexion internet rapide par fibre optique, contre 12 % des Japonais et 15 % des Sud-Coréens.

La Commission plaide pour un usage accru de l'informatique dans tous les secteurs de la société. La stratégie numérique pointe sept objectifs, à commencer par la suppression des entraves à la conduite d'activités commerciales au-delà des frontières nationales. Ce type d'obstacles explique en partie pourquoi le téléchargement légal de musique est quatre fois plus populaire aux États-Unis que dans l'Union européenne.

Pour développer l'accès légal à des contenus en ligne, la Commission souhaite simplifier l'acquittement et la gestion des droits d'auteur et l'octroi de licences transnationales. Elle entend également faciliter les paiements et la facturation électroniques.

Le déploiement plus rapide de l'internet à haut débit figure également parmi les priorités: la Commission veut promouvoir les investissements dans les réseaux à haut débit et à fibre optique.

Par ailleurs, de nombreux Européens se méfient de l'impact possible des nouvelles technologies sur leur vie privée. La Commission souhaite donc adopter des règles plus strictes sur la protection des données à caractère personnel. À l'avenir, les responsables de sites web pourraient être tenus d'informer les utilisateurs lorsqu'une faille affecte l'intégrité de leurs données.

La stratégie numérique préconise également une utilisation innovante de solutions fondées sur les TIC pour faire face à des problèmes tels que le changement climatique et le vieillissement de la population. Elle évoque à titre d'exemples les dispositifs d'éclairage écologiques et la télémédecine. La généralisation des signatures électroniques permettrait par exemple à chacun d'accéder à distance à son dossier médical.

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles