Chemin de navigation

Le secteur européen de la téléphonie mobile apporte son soutien au système eCall d'appel d'urgence embarqué.

Les opérateurs de téléphonie mobile se sont engagés à soutenir la campagne de l'Union européenne visant à équiper les voitures neuves d’un système capable d’appeler automatiquement les services d’urgence en cas d'accident.

L'engagement formel de la GSM Association, une instance internationale représentant des centaines d'opérateurs, est une avancée majeure pour le système eCall English. Le déploiement du système nécessite en effet la participation du secteur des télécommunications, des constructeurs automobiles et des services d'urgence.

Viviane Reding, commissaire chargée des télécommunications, espère que cet accord, conclu solennellement le 9 septembre, poussera les États membres de l'Union européenne à accélérer la mise en œuvre du système. Celui-ci reste facultatif pour l'instant, mais la Commission envisage de le rendre obligatoire si aucun progrès n'est constaté d'ici la fin de l'année.

Le lancement était prévu pour cet automne, mais quatre ans après le début du projet, le système eCall n'est encore opérationnel dans aucun pays de l'Union.

Cette technologie pourrait sauver chaque année 2 500 vies dans l'Union européenne, et réduire d'au moins 10 % le nombre de blessés graves. L'installation du dispositif ne sera obligatoire que sur les véhicules neufs. Les véhicules en circulation ne sont pas concernés par cette initiative.

Plusieurs pays se sont inquiétés du coût du système, estimé à une centaine d'euros par véhicule. D'autres mettent du temps à adapter leurs centres d'urgence et à former leur personnel à la gestion des appels eCall.

Lorsqu'il détecte un choc important, le dispositif eCall compose automatiquement le 112, numéro d'urgence européen, et communique la position du véhicule aux services de secours. L'alarme peut également être déclenchée manuellement.

Dans les deux cas, une connexion vocale est établie entre le véhicule et le centre de secours, parallèlement à la transmission automatique de données. S'ils sont conscients, le conducteur ou les passagers peuvent ainsi répondre aux questions posées par le centre de secours et donner des précisions sur l'accident.

 

Pour en savoir plus sur eCall English

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles