Chemin de navigation

Le paradis de l'internaute est pour bientôt - 10/01/2008

Une dame âgée couchée dans un parc, écouteurs sur les oreilles, travaille sur son PC portable tout en mâchant un chewing-gum

Une nouvelle stratégie européenne entend faciliter, accélérer et élargir l'accès à la musique, aux films et aux jeux vidéo sur l'internet et les téléphones portables.

Le multimédia est un secteur économique important: les revenus des contenus en ligne devraient être multipliés par plus de quatre, passant de 1,8 milliard d'euros en 2005 à 8,3 milliards en 2010. Si l'Europe veut exploiter pleinement le potentiel de ce secteur, elle doit veiller à ce que les créateurs de contenus soient rémunérés correctement, à renforcer la clarté et la sécurité juridiques et à accroître l'offre proposée aux consommateurs. C'est pourquoi la Commission européenne a adopté une nouvelle stratégie allant dans ce sens.

«Nous devons faire un choix en Europe», explique Viviane Reding, commissaire chargée des médias. «Voulons-nous nous doter d'une industrie de la musique, du cinéma et des jeux qui soit forte?» La réponse est un «oui» sans équivoque. L'Union européenne se concentre donc sur quatre domaines d'action English :

  • disponibilité des contenus créatifs: encourager les distributeurs à proposer plus d'œuvres en ligne;
  • licences multiterritoriales en matière de droits d'auteur: améliorer les mécanismes existants d'octroi de licences et promouvoir les avantages commerciaux de ce type de licences pour les détenteurs des droits;
  • systèmes de gestion des droits numériques: accroître la transparence afin que les consommateurs soient bien informés des restrictions portant sur l'utilisation des contenus téléchargés;
  • offres licites et piratage: lutter contre le téléchargement et la diffusion illicites de contenus protégés par les droits d'auteur, le piratage et le partage illégitime de fichiers.

Une proposition visant à créer un marché unique des contenus numériques sans nuire aux droits de propriété intellectuelle devrait être présentée dès la mi-2008. Une consultation publique est ouverte jusqu'au 29 février; toutes les parties concernées sont invitées à prendre part activement au débat.

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles