Chemin de navigation

Open Days 2008: le développement durable à l'honneur - 06/10/2008

La façade du Comité des régions (Bruxelles) arborant le slogan: «Regions and cities in a challenging world»

L'innovation et le développement durable sont essentiels à la croissance des régions.

Si le changement climatique l'a de nouveau projeté sur le devant de la scène, le développement durable – une priorité de longue date de l'Europe – n'en reste pas moins un difficile pari pour les régions et les villes.

Le développement durable figure parmi les principaux thèmes de la semaine européenne des régions et des villes English («Open Days 2008») organisée à Bruxelles. Pendant quatre jours, du 6 au 9 octobre, quelque 6 500 responsables politiques, experts et représentants du monde des affaires, de la banque et de la finance venus de 32 pays participeront à des séminaires, ateliers, conférences et autres manifestations. Des événements de moindre ampleur sont également prévus partout en Europe.

Ce rassemblement annuel - l'un des plus importants du genre - offre l'occasion aux régions et aux villes d'échanger des solutions et des idées pour stimuler la croissance et l'emploi, comme la création de parcs technologiques, l'élaboration de programmes de rénovation urbaine ou la mise en service de liaisons de transport ultrarapides. Cette semaine leur permettra également de montrer comment les fonds alloués au titre de la politique de développement régional (347 milliards d'euros pour la période 2007-2013) sont utilisés.

L'ouverture d'un débat sur la nécessité de respecter et d'exploiter la diversité territoriale et culturelle de l'Europe (autrement dit, de promouvoir la «cohésion territoriale») constituera le moment fort de cette édition. Alors que, pendant des années, la politique régionale de l'UE a eu pour priorité la lutte contre les disparités économiques et sociales, un autre objectif gagne aujourd'hui en popularité, celui de valoriser la contribution de la diversité à la croissance durable.

L'innovation, autre grand thème retenu cette année, constitue également un important facteur de croissance. Les régions prospères ont tendance à dépenser plus en recherche et développement. Elles créent ainsi davantage de richesse pour leur propre compte, et ce faisant creusent l'écart avec les régions moins nanties.

Les «Open Days» ont essaimé en dehors de l'Union. La Turquie, la Croatie, la Norvège, la Suisse et, pour la première fois, la Bosnie-et-Herzégovine et l'Islande, y seront représentées cette année. La Chine, la Russie, le Brésil et la Serbie y participent également, de même qu'un certain nombre d'organisations internationales.

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles