Chemin de navigation

Politique de cohésion: priorité à la croissance et à l’emploi dans toute l’Europe - 15/05/2008

Illustration représentant le partage d'un gâteau

L’analyse des 450 programmes de développement régional révèle un changement radical de priorités.

La mondialisation, le changement climatique, les tendances migratoires et le vieillissement de la population sont les grands enjeux des programmes régionaux pour la période 2007-13. Toutefois, c’est le soutien à la croissance économique et à l'emploi qui se taille la part du lion.

Danuta Hübner, commissaire chargée de la politique régionale, s’est félicitée du caractère encore plus ciblé des programmes issus de ce nouveau cycle de négociations.  Celles-ci ont été ouvertes à un éventail beaucoup plus large de participants,l’idée étant qu’une participation aussi large que possible ne peut que favoriser la réussite des projets.

L’essentiel des fonds servira à financer les actions du Fonds social européen, principal instrument de l'UE pour investir dans le capital humain.

Afin d’atteindre les objectifs fixés, les régions pouvant bénéficier des fonds régionaux se sont fixé des objectifs précis:

  • en Espagne, le financement de la recherche et du développement va plus que doubler, pour atteindre 8 milliards d’euros;
  • les technologies de l’information et des communications recevront un total de 15,3 milliards d’euros, soit le double des fonds investis entre 2000 et 2006. C’est en Pologne, en Italie, en Grèce, en Slovaquie en Espagne que ce secteur recevra les fonds les plus importants;
  • la Finlande consacrera 343 milliards d’euros au soutien aux jeunes entreprises, tandis que la Pologne réduira la période requise pour la création d’une entreprise de 60 à 7 jours;
  • près de 26 milliards d’euros seront consacrés à l’amélioration de la qualité et de l'offre dans le domaine de l’éducation et de la formation, notamment sous la forme de projets favorisant l'apprentissage tout au long de la vie et encourageant les étudiants à terminer leurs études, en particulier au Portugal, en Grèce et en Italie;
  • l’investissement dans l’environnement s'élèvera à 105 milliards d’euros. La Lettonie, par exemple, veut étendre ses services de gestion des eaux usées à 62 % de la population, contre 9 % actuellement.

Ces engagements, qui ne sont que quelques exemples parmi bien d’autres, seront suivis d’une sélection sur le terrain des meilleurs projets à financer, afin de garantir l’obtention de résultats concrets.

Pour en savoir plus:

Les fonds régionaux de l'UE dans votre pays

Les derniers programmes de développement régional

Racontez- nous de quelle manière les fonds régionaux de l'UE vous ont aidé dans la réalisation d'un projet (date limite: 30 mai).

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles