Chemin de navigation

Égalité des sexes: des progrès lents mais constants - 14/04/2014

Une femme préside une réunion de conseil d'administration, composé de collègues des deux sexes

Les inégalités entre les femmes et les hommes s'atténuent, mais à un rythme lent, d'après un rapport annuel de l'UE publié aujourd'hui.

Selon ce rapport, les inégalités persistent dans les domaine de l'emploi, des salaires et de la représentation dans les instances dirigeantes, tandis que la violence contre les femmes demeure un grand problème:

  • en moyenne, les femmes gagnent 16,4 % de moins que les hommes;
  • elles ne représentent que 27 % des députés dans toute l'Europe;
  • une femme de plus de 15 ans sur trois a été victime de violences physiques ou sexuelles.

L'action de l'UE pour réduire les inégalités a permis des avancées majeures:

  • d'importants investissements dans les structures d'accueil pour enfants a contribué à faire passer le taux d'emploi des femmes de 58 % en 2002 à 63 % aujourd'hui;
  • depuis que la politique de discrimination positive a été annoncée en 2010, la proportion de femmes siégeant dans les conseils d'administration est passée de 11 à 17,8 %;
  • des initiatives législatives et des mesures concrètes contre les violences sexistes ont été adoptées en 2013, et un budget de 15,1 millions d'euros a été débloqué pour des campagnes de sensibilisation.

Toutefois, le rapport estime qu'au rythme de progression actuel, il faudra 70 ans pour parvenir à l'égalité de rémunération, et 20 ans avant que 40% de femmes siègent dans les parlements nationaux.

Objectif: l'égalité

L'action menée par l'UE entre 2010 et 2015 pour améliorer l'égalité hommes-femmes dans la période est axée sur l'égalité en matière d'indépendance économique, l'égalité de rémunération et la fin des violences sexistes.

Ces efforts se poursuivent: en mars, la Commission a appelé les États membres à améliorer la transparence salariale afin de lutter contre les écarts de rémunération, tandis que sa proposition de discrimination positive pour atteindre la parité dans les conseils d'administration gagne du terrain.

Droitsfondamentaux

Un deuxième rapport, également publié aujourd'hui, montre que la charte des droits fondamentaux de l'UE, qui garantit les droits des citoyens de l'UE, notamment en matière d'égalité et de non-discrimination, commence à jouer un plus grand rôle dans l'élaboration de la législation et des politiques. Les tribunaux y font de plus en plus référence, et de nouvelles propositions législatives visant à améliorer le respect des droits fondamentaux ont été présentées en 2013.

Le rapport révèle que les citoyens européens manifestent un grand intérêt pour ces thèmes. Près de la moitié des questions adressées aux centres d'information de l'UE l'année dernière concernaient la liberté de circulation et de séjour, et 5 % portaient sur les mesures de lutte contre les discriminations.

Communiqué de presse – Égalité des sexes: constance des progrès accomplis grâce à l'action de l’Union 

Communiqué de presse – Droits fondamentaux: la Charte de l’UE gagne en importance

La Journée de l’égalité salariale souligne la nécessité de lutter contre les inégalités entre les femmes et les hommes

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles