Chemin de navigation

Les mesures d'intégration des Roms commencent à porter leurs fruits - 04/04/2014

Des activistes roms © UE

Les mesures prises depuis trois ans pour améliorer la vie des Roms en Europe commencent à porter visiblement leurs fruits, mais il reste encore beaucoup à faire — telles sont les conclusions du rapport publié aujourd’hui par la Commission.

Depuis que les chefs d'États et de gouvernement de l'Union européenne (UE) se sont engagés à prendre des mesures, en 2011, les enfants roms sont plus nombreux à être scolarisés, des programmes ont été créés pour favoriser l'emploi des Roms et des initiatives ont été lancées pour jeter des ponts entre les communautés.

Inégalités

Les Roms sont confrontés à d'importantes inégalités sociales par rapport au reste de la population européenne. Peu d'entre eux terminent l'école primaire, leur taux de chômage est plus élevé, et leur espérance de vie est inférieure d'une dizaine d'années à la moyenne européenne.

Depuis 2011, les projets d'intégration menés dans les pays de l'UE sont axés sur quatre domaines: l'éducation, l'emploi, la santé et le logement.

Le rapport publié aujourd'hui relève notamment les améliorations suivantes:

  • en Finlande, la participation des enfants roms à l'enseignement préscolaire est passée de 2 % à 60 %;
  • en Irlande, des «enseignants itinérants» peuvent accompagner les gens du voyage;
  • en Allemagne, un groupe de travail s'efforce de faire accepter les Roms comme voisins;
  • en Slovaquie, des mesures temporaires d'action positive ont été prises pour lutter contre les discriminations subies par les Roms.

Des obstacles subsistent néanmoins:

  • les progrès ont été limités en ce qui concerne l'amélioration du taux d'emploi des Roms partout en Europe;  
  • l'accès à des soins de santé de base reste un problème dans plusieurs États membres;
  • les discriminations persistent.

Sommet sur les Roms

La publication du rapport coïncide avec le troisième sommet européen sur les Roms, qui rassemble des personnalités politiques et des dirigeants de groupes d'intérêts et d'organisations de toute l'Europe. Les progrès réalisés, les conclusions des meilleurs projets et les mesures à prendre sont à l'ordre du jour de ce sommet.

Les rapports annuels présentés par les pays de l'UE faciliteront la coordination et l'évaluation des efforts à réaliser. Des fonds supplémentaires vont être débloqués. 

Désormais, 20 % du budget du Fonds social européen, qui vise à créer des perspectives d'emploi plus équitables pour les citoyens européens, sera consacré à des projets favorisant l'inclusion sociale, contre une moyenne de 15 % jusqu'ici.

Population

Les Roms sont entre 10 et 12 millions en Europe. Dans de nombreux pays, ils constituent une part importante et croissante de la population en âge d’être scolarisée et de la main-d’œuvre de demain. 

Il est donc indispensable de promouvoir l'éducation et l'emploi au sein de cette communauté pour permettre aux Roms de participer sur un pied d’égalité à l’économie et à la société.

Communiqué de presse: «Intégration des Roms: le cadre de l'UE commence à porter ses fruits»

Communiqué de presse sur le sommet européen sur les Roms

Programme du sommet européen sur les Roms English (en)

Communiqué de presse: «Adoption du premier instrument juridique de l’UE relatif à l’inclusion des Roms»

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles