Chemin de navigation

Davantage de femmes dans les conseils d'administration: comment y parvenir? - 05/03/2012

Deux personnages sur une bascule, le plus grand la faisant pencher de son côté © iStock/Mark Stay

Donnez-nous votre avis sur les moyens à mettre en œuvre pour que davantage de femmes siègent dans les conseils d'administration des entreprises. Dans les grandes entreprises européennes, seul un administrateur sur sept est une femme.

Les postes de direction sont occupés par des hommes, et les choses évoluent lentement à cet égard. Les conseils d'administration des plus grandes entreprises européennes cotées en bourse, par exemple, comptent à peine 14 % de femmes, contre 12 % en 2010, et elles ne sont que 3 % à présider un conseil d'administration dans l'UE, soit quasiment le même pourcentage qu'il y a deux ans.

Les Européens s'accordent à dire qu'il faut remédier à ce déséquilibre. Près de neuf personnes sur dix interrogées lors d'un récent sondage estiment qu'à compétences égales, les femmes devraient être représentées à parité aux postes de direction. Et environ trois sur quatre sont en faveur d'une législation sur l'égalité hommes-femmes dans les conseils d'administration des entreprises.

En ouvrant l'accès des femmes aux postes à responsabilité, on les encourage à intégrer le marché du travail et à y rester, ce qui contribue à accroître leur taux d'emploi et à tirer le meilleur parti de leurs compétences.

Davantage de femmes aux postes de direction renforcerait la compétitivité de l'Europe. Des études réalisées par McKinsey et Ernst & Young montrent que les entreprises assurant un meilleur équilibre entre les hommes et les femmes réalisent des bénéfices plus importants.

L'an dernier, la Commission a encouragé les entreprises publiques à s'engager volontairement à porter la proportion de femmes au sein de leur conseil d'administration à 30 % d'ici 2015 et à 40 % d'ici 2020.

Depuis lors, seules 24 entreprises en Europe se sont engagées à évoluer dans ce sens. La Commission envisage à présent d'utiliser d'autres mesures et a lancé une consultation publique pour déterminer ce que l'UE pourrait faire de plus, par exemple instaurer des quotas.

La France, la Belgique, l'Italie, les Pays-Bas et l'Espagne ont déjà adopté une législation établissant des quotas pour assurer un équilibre hommes-femmes dans les conseils d'administration. Le Danemark, la Finlande, la Grèce, l'Autriche et la Slovénie appliquent quant à eux des réglementations concernant l'équilibre hommes-femmes dans les conseils d'administration des entreprises publiques.

La consultation a été lancée le 5 mars, à l'occasion de la Journée de l'égalité salariale, qui vise à rappeler que le salaire des femmes reste inférieur à celui des hommes pour le même travail.

La consultation en ligne est ouverte jusqu'au 28 mai. Votre avis aidera la Commission à élaborer des propositions, dans le courant de cette année, afin d'améliorer l'équilibre hommes-femmes dans les conseils d'administration.

En savoir plus sur l'égalité hommes-femmes dans les postes de décision English

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles