Chemin de navigation

Défendre les défenseurs des droits de l'homme - 10/12/2010

Un dessin représentant un parapluie de l'UE au-dessus d'un homme qui protège un autre individu © EU

Ceux qui s'engagent en faveur de la promotion des droits de l'homme, et qui ce faisant mettent souvent leur propre vie en péril, seront mis à l'honneur par l'UE à l'occasion de la Journée des droits de l'homme qui se tiendra le 10 décembre.

Une déclaration émanant de la haute représentante Catherine Ashton offre un soutien à "ces individus courageux" qui s'efforcent de "mettre fin aux violations des droits de l'homme, où qu'elles se produisent dans le monde".

On qualifie de "défenseurs des droits de l'homme" les individus et les groupes qui promeuvent et protègent les droits l'homme et les libertés universellement reconnus. Leurs efforts portent aussi bien sur les droits civils et politiques que sur les droits économiques, sociaux et culturels.

Les Nations unies mettent l'accent sur quelques-uns des individus qui consacrent leur existence à cette tâche. Il s'agit notamment de personnes qui luttent pour la protection des droits des prisonniers, des droits des personnes lesbiennes, gay, bisexuelles et transsexuelles et des droits des peuples autochtones.

La Journée des droits de l'homme sera marquée par des événements organisés dans toute l'UE et ailleurs dans le monde. À Bruxelles, un débat avec des militants suivra la projection du film ‘Children of War'.

Au Tadjikistan, une série de séminaires cofinancés par l'UE seront organisés, alors qu'au Nigéria, des représentants de l'UE se rendront à la commission des droits de l'homme du pays. En Colombie, des organisations et des défenseurs locaux des droits de l'homme ont été invités à la délégation de l'UE le 10 décembre et en Israël, une célébration à l'occasion de la Journée des droits de l'homme est cofinancée par la délégation de l'UE.

Avec un budget de 1,1 milliard d'euros pour la période 2007-2013, l'instrument européen pour la démocratie et les droits de l'homme est utilisé pour soutenir des organisations non gouvernementales qui militent en faveur de la protection et de la promotion des droits de l'homme. Quelque 40 millions d'euros sont destinés à soutenir les défenseurs des droits de l'homme. Rien qu'en 2010, plus de 150 individus en danger ont bénéficié d'un tel soutien.

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles