Chemin de navigation

La gestion des frontières à l'heure de la mondialisation - 13/02/2008

Bateau de pêche chargé d'immigrants clandestins escorté dans un port.

L'Union européenne prend de nouvelles mesures pour gérer la pression migratoire et lutter contre le trafic d'êtres humains sans léser les voyageurs en règle.

Du fait de l'extension, l'an dernier, de l'espace Schengen sans frontières et de la suppression de ses frontières intérieures, l'Union européenne (UE) est plus que jamais tenue de gérer ses frontières extérieures de manière cohérente. La Commission a présenté cette semaine une série de mesures afin d'atteindre ces objectifs sans porter préjudice aux voyageurs en règle.

Ces mesures prévoient tout d'abord la création d'un système européen de surveillance des frontières, qui devrait permettre de réduire le nombre d'immigrants traversant clandestinement les frontières extérieures de l'UE. Le système devrait en outre renforcer la sécurité intérieure de l'UE en prévenant la criminalité transfrontière, comme le terrorisme, la traite d'êtres humains, le trafic de stupéfiants et le commerce illégal d'armes.

Les autres mesures reflètent la détermination de l'UE à réduire le lourd tribut en vies humaines payé par les immigrants illégaux, en renforçant les sauvetages en mer. Les États membres devraient également réaliser un plus grand nombre d'opérations conjointes du fait de l'intensification des activités de l'agence européenne de surveillance des frontières extérieures Frontex English, notamment en matière de patrouilles en mer et de formation de garde-frontières nationaux. Un système européen permanent de garde-frontières est également à l'étude.

Les nouvelles technologies apporteront aussi leur contribution, avec la mise en place d'un système permettant d'enregistrer les entrées et sorties des personnes non ressortissantes de l'UE, d'un système d'autorisation électronique de voyage et d'autres outils de gestion des frontières.  «Nous utiliserons les technologies les plus avancées pour atteindre un niveau de sécurité maximal», a déclaré Franco Frattini, commissaire européen chargé de la justice et de la sécurité.

En savoir plus sur l'action de l'UE dans le domaine de l'immigration

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles