Chemin de navigation

Lutter contre la pauvreté et protéger l'environnement - 17/07/2013

Sol sec et craquelé © UE

La Commission européenne propose une nouvelle stratégie pour lutter contre la pauvreté et les problèmes environnementaux, visant à mettre en commun les financements et à mieux coordonner les politiques.

Ce sont souvent les pays les plus pauvres qui sont les plus durement touchés par les problèmes environnementaux et qui risquent de souffrir le plus des conséquences du changement climatique.

Ces problèmes ont des causes étroitement liées, si bien que les mesures prises pour traiter un aspect ont souvent des incidences sur les autres. Par exemple, la protection des forêts et de la biodiversité contribue à la lutte contre le changement climatique, mais aussi à la sécurité alimentaire, qui joue un rôle essentiel dans l'éradication de la pauvreté.

La Commission européenne propose une nouvelle approche qui traite ensemble l'éradication de la pauvreté et le développement durable.

Le moment est venu d'élaborer une stratégie abordant les deux enjeux en commun: la date butoir pour l’accomplissement des objectifs du millénaire pour le développement (qui comprennent l'éradication de la pauvreté) a été fixée à 2015, alors que les discussions se poursuivent sur le suivi de la conférence sur le développement durable organisée par les Nations unies en 2012.

La nouvelle approche repose sur les principes suivants:

  • l'argent seul ne suffit pas. Le financement doit être lié à des objectifs stratégiques, visant notamment à surmonter les blocages;
  • tous les types de financement doivent être envisagés, qu'ils soient publics ou privés, nationaux ou internationaux;
  • les pays bénéficiaires doivent pouvoir décider eux-mêmes de la répartition des ressources entre les différents objectifs stratégiques;
  • un euro dépensé dans un domaine doit avoir des effets positifs sur les autres domaines, grâce aux nouvelles synergies;
  • les économies émergentes (les pays autrefois considérés comme pauvres mais qui sont aujourd'hui en pleine croissance) et les pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure doivent eux aussi aider les pays les plus vulnérables.

Ces propositions vont être examinées par les députés européens et les ministres des États membres. La nouvelle approche devrait entrer en vigueur en 2016.

En savoir plus sur l'aide au développement de l'UE

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles