Chemin de navigation

Le G8 cherche à améliorer les échanges - 17/06/2013

Logo du sommet du G8 portant la mention «G8 Lough Erne 2013» © gouvernement du Royaume-Uni

La réunion annuelle du G8 (17 et 18 juin) sera axée sur le commerce, l'économie, la fiscalité et la lutte contre la corruption des entreprises.

À la veille du sommet du G8 à Lough Erne (Irlande du Nord), le président de la Commission José Manuel Barroso a présenté la position de l'UE sur le renforcement du commerce international et de l'économie, ainsi que sur la lutte contre l'évasion fiscale et la corruption des entreprises.

Plus de commerce équitable

Pour la politique commerciale de l'UE English , l'existence d'un commerce international sans entrave est vitale pour la croissance, l'emploi et le développement.

Les accords bilatéraux conclus par l'Union marquent une étape essentielle vers un élargissement du commerce mondial multilatéral, a déclaré le président Barroso. La conclusion de l'ensemble des négociations en cours sur des accords de libre-échange permettrait d'augmenter le PIB de l'UE de 2,2 % et de créer 2,2 millions d'emplois.

L'Union soutient également un projet d'accord international afin d'aider les pays en développement à stimuler les échanges commerciaux en simplifiant les règles, et notamment les procédures d'importation et d'exportation.

Lutte contre l'évasion fiscale

Le président Barroso estime en outre qu'il convient de prendre d'autres mesures au niveau international pour combler les failles mises à profit par les fraudeurs, qui font perdre 1 000 milliards d'euros par an aux pays de l'UE. Cet argent devrait servir à financer l'éducation, la formation, la santé et les investissements dans les infrastructures.

Le président a également appelé les dirigeants du G8 à porter leur attention sur une nouvelle norme internationale applicable à l'échange automatique d'informations entre les administrations fiscales des pays. Les règles de l'UE English pourraient servir de référence à un tel accord.

Mesures anti-corruption

Le président Barroso demande que davantage de pays participent à l'effort global contre le versement de paiements illégaux aux gouvernements.

L'Union plaide pour une plus grande transparence des paiements versés aux pays d'accueil par l'industrie extractive, par exemple (pétrole, gaz, mines et forêts). Elle a elle-même renforcé ses propres règles en matière de transparence et de comptabilité afin que ces paiements soient déclarés et porter ainsi un coup d'arrêt à la corruption.

Politique étrangère

La sécurité mondiale, le changement climatique et la crise syrienne figurent également à l'ordre du jour du sommet.

Le G8 est un groupe informel composé de 8 économies avancées qui se réunit une fois par an afin de débattre de questions d'intérêt mutuel ou mondial. L'UE y participe aux côtés de plusieurs de ses États membres (France, Italie, Allemagne et Royaume-Uni).

Tous les pays du G8 sont également membres du G20. Le prochain sommet du G20 se tiendra à Saint-Pétersbourg (Russie), les 5 et 6 septembre 2013.

En savoir plus sur l'UE au sommet du G8/G20

Sommet du G8 2013 English

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles