Chemin de navigation

Élargissement de l'Union européenne – Prochaines étapes - 11/10/2012

Puzzle montrant le cercle formé d'étoiles de l'UE © UE

Le rapport sur la stratégie d'élargissement 2012 de l'UE a été publié. Il contient une évaluation des progrès accomplis par l'Albanie, l'ancienne République yougoslave de Macédoine, la Bosnie-Herzégovine, la Croatie, l'Islande, le Kosovo, le Monténégro, la Serbie et la Turquie sur la voie de l'adhésion à l'Union européenne.

L'Union européenne et ses 27 États membres restent déterminés à accueillir de nouveaux membres afin de renforcer la paix, la sécurité et la prospérité du continent, ainsi que son poids sur la scène internationale.

Le rapport 2012 sur la stratégie d'élargissement, qui couvre les pays des Balkans occidentaux, l'Islande et la Turquie, évalue les progrès réalisés et expose les réformes que ces pays doivent mener pour pouvoir adhérer à l'UE.

Le processus de suivi annuel garantit que les pays qui souhaitent devenir membres n'y seront autorisés qu'après avoir satisfait à toutes les exigences, qui leur ont été exposées en détail.

Celles-ci englobent notamment les améliorations à apporter en matière de participation à la vie politique, de normes juridiques, d'administration publique, de liberté d'expression, d'exclusion sociale à l'égard de certains groupes de population, et de stabilité économique.

Cette année, la Commission propose également d'aider les pays candidats potentiels à répondre aux conditions essentielles de l'adhésion plus tôt dans le processus d'élargissement.

État des lieux

L'Union européenne a signé un traité d'adhésion avec la Croatie en décembre 2011. Le pays, qui devrait rejoindre l'UE le 1er juillet 2013, est en bonne voie de remplir les dernières conditions requises d'ici là.

L'UE continue de renforcer ses liens avec l'Islande, notamment dans les domaines de l'énergie renouvelable et du changement climatique. Les négociations d'adhésion progressent de manière satisfaisante.

La Turquie doit fournir des efforts supplémentaires pour satisfaire aux exigences politiques et en matière de droits fondamentaux, notamment en ce qui concerne la liberté d'expression. D'autres obligations restent une priorité, comme l'amélioration des relations avec la République de Chypre.

L'ancienne République yougoslave de Macédoine attend une décision des gouvernements des États membres relative à une recommandation de la Commission d'entamer des négociations d'adhésion.

L'Albanie devrait obtenir le statut de pays candidat dès que certaines réformes clés auront été menées à bien.

La Bosnie-Herzégovine a accompli des progrès limités dans le respect des conditions initiales fixées par l'UE.

Des négociations d'adhésion ont été engagées avec le Monténégro, et la Serbie a obtenu le statut de pays candidat, ce qui montre qu'une fois les réformes accomplies, l'UE tient ses engagements.

Les négociations avec le Kosovo (selon la résolution 1244/99 du Conseil de sécurité des Nations unies) en vue d'un accord commercial et d'une aide financière pourraient débuter dès que le pays aura satisfait aux exigences essentielles.

Prochaines étapes

Les gouvernements des États membres de l'UE examineront les recommandations lorsqu'ils se réuniront en décembre 2012, et des décisions seront prises pour chaque pays souhaitant adhérer à l'UE. Dans l'intervalle, la Commission continuera d'aider les pays concernés à entreprendre les réformes nécessaires.

En savoir plus sur l'élargissement de l'UE

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles