Chemin de navigation

Homme regardant dans des jumelles et portant une casquette aux couleurs de l'UE © UE

Cinq objectifs pour renforcer la coopération face aux menaces pesant sur la sécurité de l'UE (criminalité organisée, terrorisme, cybercriminalité, crises et catastrophes).

Quatre Européens sur cinq souhaitent que l'UE intervienne davantage dans la lutte contre la criminalité organisée et le terrorisme, selon une enquête English publiée l'an passé.

Les pays de l'UE coopèrent déjà dans de nombreux domaines pour protéger les citoyens et les entreprises. Cependant, une stratégie plus coordonnée s'impose pour les aider à faire face aux menaces croissantes que font peser la criminalité organisée, le terrorisme international, la cybercriminalité, ainsi que les crises et les catastrophes d'origine naturelle ou humaine sur la sécurité.

La «stratégie de sécurité intérieure de l'UE en action» définit cinq grands objectifs en vue de renforcer la coopération:

Criminalité organisée

Les pays de l'UE coopéreront entre eux et avec les pays non membres afin d'identifier et de démanteler les réseaux criminels internationaux, de protéger l'économie contre la criminalité organisée et d'adopter des mesures permettant aux autorités de confisquer les avoirs d'origine criminelle.

Terrorisme

Des mesures seront prises pour couper l'accès des terroristes aux sources de financement et à l'armement, protéger les infrastructures de transport de l'UE et aider les communautés à empêcher la radicalisation et le recrutement de terroristes.

Cybercriminalité

L'UE donnera à la police, aux procureurs et aux juges davantage de moyens pour lutter contre la criminalité informatique, grâce à des formations et à un durcissement des mesures législatives. Elle collaborera avec les entreprises du secteur afin d'améliorer la sécurité en ligne et renforcera les moyens de défense de l'UE contre les cyberattaques. Un nouveau centre européen composé d'experts sera chargé d'enquêter sur la cybercriminalité et de prévenir ce phénomène. Un réseau d'équipes d'intervention en cas d'urgence informatique sera mis en place pour répondre aux cyberattaques.

Gestion des frontières

Les pays de l'UE agiront de concert pour faire face aux menaces potentielles survenant aux frontières intérieures et extérieures de l'Union et publieront des rapports communs sur le trafic des êtres humains, l'immigration clandestine et la contrebande. Un système de surveillance des frontières extérieures sera créé et les points sensibles d'entrée dans l'Union seront mieux identifiés.

Résilience aux crises

Les pays de l'UE coopéreront afin de veiller à ce que les installations, les équipements et le personnel qualifié nécessaires soient en place pour réagir rapidement en cas de crises intérieures et extérieures, qu'elles soient d'origine naturelle ou humaine.

Le travail a déjà commencé pour certaines des 41 actions prévues. L'objectif est de mettre la stratégie en œuvre d'ici à 2014.

En savoir plus sur la sécurité intérieure English

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles