Chemin de navigation

Pakistan: après les inondations, les épidémies menacent - 30/08/2010

Kristalina Georgieva rencontre des victimes des inondations au Pakistan © UE

Les survivants des inondations qui ont frappé le Pakistan doivent maintenant faire face aux maladies transmises par l'eau, qui se propagent rapidement, a déclaré Kristalina Georgieva, la commissaire européenne à l'aide humanitaire qui s'est rendue dans le pays.

Durant sa visite de deux jours au Pakistan, la commissaire Kristalina Georgieva a rencontré des responsables politiques, des travailleurs humanitaires et des sinistrés. Elle a indiqué que les dégâts, qui s'étendent sur une zone cinq fois plus grande que la Belgique, étaient considérables.

«Le risque d'épidémie est inquiétant» a déclaré Mme Georgieva lors d'une conférence de presse. Les cas de maladies transmises par l'eau ont en effet augmenté de manière alarmante ces derniers jours. Les ministres des affaires étrangères des États membres de l'UE doivent se réunir la semaine prochaine pour examiner les mesures à prendre.

Les récentes inondations ont fait entre 1 500 et 2 000 victimes, détruit plus d'un million de foyers et anéanti quelque 3,4 millions d'hectares de cultures. Elles ont touché 17 millions de personnes au total.

Les pays de l'UE ont mobilisé 230 millions d'euros d'aide d'urgence, dont 70 millions de fonds européens, ce qui représente plus de la moitié de l'objectif initial des Nations unies.

Le Pakistan aura également besoin d'aide pour la reconstruction, mais les montants nécessaires n'ont pas encore pu être estimés. Islamabad organisera prochainement une conférence des bailleurs de fonds.

 

En savoir plus sur l'aide de l'UE au Pakistan

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles