Chemin de navigation

Chili: reconstruire après le séisme - 17/03/2010

Bâtiment éventré par le séisme au Chili © Reporters

La cérémonie d'investiture du nouveau président chilien a constitué – à plus d’un titre – un moment fort pour la nouvelle commissaire européenne responsable de l'aide humanitaire.

Kristalina Georgieva a assisté à cette cérémonie pendant sa visite d'inspection des opérations humanitaires menées par l'Union européenne dans plusieurs régions de ce pays d'Amérique du Sud frappé le mois dernier par un tremblement de terre dévastateur. L'Union a mobilisé 3 millions d'euros et envoyé des experts qui coordonnent la distribution du matériel.

Quelques minutes avant que le président Sebastián Piñera prête serment devant les membres du parlement chilien, dans la ville de Valparaiso, au centre du pays, une importante réplique sismique a touché la côte, suivie dans la demi-heure de deux autres secousses. Pourtant, personne ne s'est rué vers les sorties de secours et M. Piñera a continué d'accueillir les dignitaires comme si de rien n'était. Sur son blog English , la commissaire attribue l'absence de mouvements de panique à la confiance qu'ont les Chiliens dans les normes de construction strictes qui prévalent dans leur pays, sujet à des secousses sismiques régulières.

D'une magnitude de 8,8 sur l'échelle de Richter, le tremblement de terre du 27 février est l'un des plus forts jamais enregistrés. Néanmoins, le nombre de morts (500 personnes environ) est resté relativement faible. La plupart ont été victimes du tsunami déclenché par le séisme. De nombreux bâtiments ont été lourdement endommagés, mais la plupart ne se sont pas effondrés.

Le Chili a sollicité l'aide de la communauté internationale, sous la forme de ponts mécaniques, d'hôpitaux et de cuisines de campagne, de téléphones satellitaires, de systèmes de désalinisation et d'abris.

L'aide européenne est distribuée avec le concours de quatre agences: Télécoms sans frontières, l'Organisation panaméricaine de la santé et les branches espagnole et allemande de la Croix-Rouge.

L'Union européenne a envoyé sur le terrain quatre experts humanitaires et une équipe de protection civile English composée de six personnes.

Plusieurs États membres ont apporté leur contribution à l'aide européenne. L'Espagne, l'Allemagne et la France ont ainsi dépêché leurs propres experts dans la région.

Ces efforts complémentaires ont été coordonnés depuis Bruxelles par le centre de suivi et d'information de l'Union européenne, qui fonctionne vingt-quatre heures sur vingt-quatre.

En savoir plus sur l'aide humanitaire apportée par l'UE

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles