Chemin de navigation

Séisme en Haïti: une aide européenne coordonnée - 21/01/2010

Plus de 130 millions d'euros seront consacrés à l'aide d'urgence et à la reconstruction, et d'autres fonds suivront.

Un tremblement de terre d'une magnitude de 7,0 sur l'échelle de Richter a touché Haïti le 12 janvier dernier. Dans les heures qui ont suivi la catastrophe, l'Union européenne a débloqué 3 millions d'euros pour des opérations d'aide urgente. Une enveloppe supplémentaire de 27 millions d'euros est venue s'y ajouter depuis lors, en plus de 100 millions d'euros destinés à financer les premières mesures de remise en état et de reconstruction. La moitié de ces sommes sont nouvelles, tandis que les autres proviennent de fonds déjà destinés à Haïti.

Quelque 200 millions d'euros supplémentaires seront consacrés à la reconstruction à plus long terme. Tous ces montants pourraient être majorés si nécessaire. Ces contributions viennent s'ajouter aux 92 millions d'euros déjà octroyés à titre individuel par les pays de l'Union.

Ces chiffres ont été annoncés à Bruxelles dans la foulée d'une réunion organisée en urgence, lors de laquelle il a également été question du déploiement de soldats européens en Haïti. Aucun décision n'a encore été prise à cet égard. Une conférence internationale sur l'aide à Haïti sera aussi probablement organisée dans les semaines à venir. Selon Catherine Ashton English, haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères, cette conférence permettra d'analyser comment traduire dans les faits la volonté affichée par la communauté internationale d'aider Haïti.

Les pays de l'Union ont réagi promptement en activant le mécanisme de protection civile, qui permet à la Commission de coordonner l'aide fournie par chaque pays. Des équipes européennes de sauveteurs ont été déployées sur place. Des équipements de première nécessité — systèmes de purification d'eau, hôpitaux de campagne, tentes, etc. — ont également été acheminés.

Le Centre commun de recherche de la Commission a effectué une estimation rapide de la situation, qui lui a permis de fournir des informations précieuses pour la planification des opérations d'aide et de secours immédiat, et continuera à le faire en vue de la suite des mesures de reconstruction.

Karel De Gucht, commissaire européen chargé du développement et de l'aide humanitaire, s'est rendu cette semaine à Port-au-Prince afin de juger de la situation en personne. Il y a rencontré les autorités haïtiennes, les représentants des Nations unies et ceux des principaux pourvoyeurs d'aide sur le terrain, afin de discuter de la coordination de l'aide internationale.

Les estimations actuelles font état d'un bilan provisoire de 200 000 morts. Sur les 3 millions de personnes que le séisme aurait touchées, environ 250 000 ont un besoin urgent d'aide.

En savoir plus sur l'aide humanitaire apportée par l'UE en Haïti English

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles