Chemin de navigation

Élargissement de l'Union: du nouveau? - 14/10/2009

Maisons typiques dans une rue en Islande © CE

La Croatie pourrait achever ses négociations d'adhésion en 2010.

Dans son rapport annuel sur les pays souhaitant adhérer à l'UE , la Commission européenne indique que la Croatie est entrée dans la phase finale du processus de négociations. Elle encourage ce pays à poursuivre ses efforts en vue de satisfaire aux conditions d'adhésion, en particulier en matière de lutte contre la corruption et la criminalité organisée.

Ce pays des Balkans occidentaux, qui compte 4,4 millions d'habitants, était en bonne voie pour devenir, en 2011, le 28e État membre de l'UE. Mais un conflit frontalier avec la Slovénie, membre de l'UE, a donné un coup d'arrêt au processus pendant plus d'un an. Les deux pays ayant récemment trouvé un compromis, les négociations avec l’UE ont pu reprendre.

Depuis la publication du rapport de 2009, trois pays ont présenté leur candidature à l'adhésion à l'UE: l'Albanie, le Monténégro et l'Islande. Cette dernière a franchi une première étape peu après avoir introduit sa candidature: les ministres des affaires étrangères de l'UE ont demandé à la Commission d'examiner la candidature de cette île située dans l'Atlantique nord.

L'Albanie et le Monténégro ont rejoint le groupe des pays des Balkans occidentaux souhaitant adhérer à l'UE, qui compte déjà la Serbie, la Bosnie-et-Herzégovine et l'ancienne République yougoslave de Macédoine. Globalement, cette région a progressé sur la voie de l'intégration à l'UE, en dépit de la crise économique mondiale. Mais il reste encore beaucoup de chemin à parcourir.

Le rapport de la Commission indique que les dernières élections législatives en Albanie et au Monténégro se sont déroulées conformément aux normes requises, mais que ces deux pays doivent encore progresser dans le renforcement de l'État de droit. Il recommande que l'UE mette en œuvre un accord commercial provisoire avec la Serbie et engage la Bosnie-et-Herzégovine à accélérer les principales réformes.

Si les obstacles à l'adhésion de leur pays à l'UE sont encore nombreux, les citoyens de la Serbie, de l'ancienne République yougoslave de Macédoine et du Monténégro devraient néanmoins bénéficier d'une exemption de visa pour voyager dans l'Union européenne à compter de janvier 2010.

En ce qui concerne la Turquie, le rapport indique que l'UE est satisfaite du nouvel élan donné aux réformes politiques dans ce pays. Par ailleurs, il félicite la Turquie d'avoir rétabli ses relations avec l'Arménie, après près d'un siècle d'hostilités, et de poursuivre ses efforts pour mettre fin au long conflit qui l'oppose à la minorité kurde sur son territoire.

Les relations entre l'UE et le Kosovo, ancienne province serbe ayant déclaré son indépendance en février 2008, sont encore peu développées. Un document distinct rappelle les principaux domaines politiques dans lesquels le Kosovo doit progresser, ainsi que les différents moyens d'assistance dont dispose l'Union.

Pour l'heure, seules la Croatie, la Turquie et l'ancienne République de Macédoine sont officiellement candidates à l'Union européenne.

En savoir plus sur l'élargissement de l'UE English (en)

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles