Chemin de navigation

Bien plus qu'une question de choix - 18/08/2009

Observateur de l'Union européenne devant une électrice en train de glisser son bulletin de vote dans une urne portant la mention «Choix» © CE

Pour promouvoir et défendre la démocratie en dehors de l'Europe, l'Union européenne envoie notamment des missions d'observation électorale à l'étranger.

Les citoyens européens ont pris l'habitude de vivre dans des démocraties où sont organisées des élections libres et équitables. Cependant, il n'en va pas ainsi partout dans le monde. C'est pourquoi l'Union européenne promeut la démocratie en fournissant une aide à l'organisation d'élections dans des pays tiers dans le but d'y défendre la démocratie.

L'assistance électorale consiste en un soutien technique ou matériel au processus électoral, destiné notamment à la mise en place d'un cadre juridique adéquat ou à la fourniture de matériel électoral. Ainsi, ces cinq dernières années, l'Union a consacré quelque 400 millions d'euros à l'assistance électorale dans plus de 40 pays.

L'observation électorale consiste quant à elle à surveiller le déroulement des élections par l'envoi d'observateurs sur place. La présence de ces derniers confère davantage de crédibilité au processus électoral, renforce la confiance du public dans celui-ci et réduit les risques de fraude. Elle évite également les atteintes aux droits de l'homme et contribue à résoudre les conflits. Depuis 2000, l'Union européenne a envoyé 67 missions auxquelles ont participé plus de 4 000 experts et observateurs.

Pour valider un scrutin, les observateurs tiennent principalement compte du degré d'impartialité dont a fait preuve l'organe chargé de son organisation, ainsi que de la liberté de réunion et d'expression dont ont pu jouir les candidats et les partis politiques. Ils évaluent également si l'accès aux fonds publics et aux médias a été accordé de manière équitable, si les électeurs ont pu s'enregistrer sans discrimination et si le vote et le décompte des voix n'ont pas été entachés de fraude.

Une mission est d'ailleurs en cours de préparation en Afghanistan, en vue des élections présidentielles et provinciales du 20 août. Cette mission d'observation et d'assistance à la commission électorale afghane dispose d'un budget total de 40 millions d'euros.

Par le passé, l'Union européenne a envoyé des missions d'observation en Guinée-Bissau, au Liban, au Malawi et en Équateur, et dépêché des experts lors des élections régionales du Kurdistan irakien.

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles