Chemin de navigation

La politique de voisinage est une réussite - 03/04/2008

Deux commerçants nord-africains empilant des pastèques

Facilitation des échanges commerciaux, projets de recherche et d'innovation conjoints, liberté de mouvement, amélioration de l'approvisionnement énergétique: voilà quelques-uns des fruits de la politique européenne de voisinage.

La Commission européenne dresse cette semaine un bilan de la politique européenne de voisinage . Elle se félicite des progrès réalisés dans un grand nombre de domaines et entend intensifier sa coopération avec Israël, la Moldavie, l'Ukraine et le Maroc.

Comme le montrent les rapports , cette politique doit ses réussites au travail effectué par des spécialistes dans l'Union européenne, mais aussi à l'engagement des pays concernés. «Nous travaillons main dans la main avec nos partenaires pour les aiderà se rapprocher de notre Union», a déclaré Benita Ferrero-Waldner, commissaire chargée des relations extérieures. «Chaque pays définit individuellement ses relations avec nous.»

Voici quelques exemples de coopération depuis la fin de 2006:

  • commerce: création d'une zone de libre-échange avec l'Ukraine;
  • immigration: établissement en Moldavie du premier centre commun d'examen des demandes de visa pour l'UE;
  • lutte contre la criminalité: mise en place de programmes de formation à l'intention des juges, des avocats et des policiers dans les pays méditerranéens — 1 000 personnes en ont déjà bénéficié;
  • énergie: plusieurs oléoducs et gazoducs sont prévus pour relier l'UE à ses pays voisins et renforcer la sécurité de l'approvisionnement;
  • environnement: feu vert pour 44 projets de dépollution de la Méditerranée.

Lancée en 2004, la politique de voisinage encourage les bonnes relations entre l'UE, ses nouveaux membres et les pays qui l'entourent. Conformément à la stratégie européenne en matière de sécurité English, elle vise à renforcer la prospérité, la stabilité et la sécurité de toutes les parties concernées. En 2007, l'UE a prévu un budget supplémentaire de 1,65 milliard d'euros pour soutenir ses pays voisins, ce qui représente trois euros par citoyen européen.

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles