Chemin de navigation

L’Italie reprend la présidence de l’UE - 04/07/2014

Logo de la présidence italienne © UE

Croissance et emploi, renforcement des droits des citoyens et du rôle de l’Europe dans le monde: telles seront les priorités de l’Italie durant les six mois de sa présidence.

La présidence italienne coïncide avec les premiers six mois du nouveau Parlement européen élu en mai et avec l'entrée en fonction du nouveau trio présidentiel formé par la Lettonie, le Luxembourg et l’Italie. Ces trois pays ont préparé le programme de travail du Conseil de l'Union européenne pour les dix-huit prochains mois.

Croissance et emploi

L’Italie souhaite soutenir les réformes structurelles et l’innovation dans les pays de l’UE. Son but est d'encourager une «renaissance industrielle» afin de combattre le chômage et de stimuler la compétitivité. La nouvelle présidence mettra notamment l'accent sur les PME et sur la politique énergétique et climatique à l’horizon 2030.

L’Italie projette également de favoriser les investissements dans des secteurs essentiels pour l’avenir des générations futures, comme la protection de l’environnement, les infrastructures et les services numériques.

Le développement durable, qui constitue une autre question majeure, sera présent à l'Expo Milano 2015, qui aura pour thème «Nourrir la planète, énergie pour la vie».

Une Europe plus proche de ses citoyens

Face à la désillusion grandissante devant l’intégration européenne, la présidence italienne entend réduire les formalités administratives et promouvoir la transparence, la responsabilité et la numérisation, afin de permettre une coopération efficace entre les institutions européennes.

L'Italie a également à cœur de renforcer le rôle de l'Union dans des domaines où elle peut apporter une valeur ajoutée, comme la protection des droits fondamentaux et la politique en matière de migration et d'asile. Elle envisage en revanche de diminuer l'intervention de l'Union européenne dans des domaines traités plus efficacement au niveau national, régional ou local.

L’Europe sur la scène internationale

La présidence italienne estime que la politique étrangère de l’UE devrait adopter une approche plus globale pour faire face aux défis régionaux et mondiaux. Les régions bordant l'UE, et notamment la région méditerranéenne, seront ainsi au centre de son action.

L'Italie continuera à soutenir le processus de transition en Afrique du Nord et le processus de paix au Moyen-Orient, et elle s'intéressera également aux nouveaux accords d'association signés avec la Géorgie, la Moldavie et l'Ukraine.

Les négociations commerciales seront également à l'ordre du jour, l'Italie espérant faire avancer les discussions sur le partenariat transatlantique de commerce et d’investissement avec les États-Unis.

Présidence italienne

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles