Chemin de navigation

Les priorités du président Barroso pour le sommet européen de mai - 14/05/2013

José Manuel Barroso, président de la Commission européenne © UE

À la veille du sommet européen, la Commission espère des avancées significatives dans les domaines de l'intégration du marché de l'énergie et de la lutte contre la fraude et l'évasion fiscales.

Le président Barroso a écrit aux membres du Conseil européen pour souligner les défis que l'Union européenne doit relever en matière de prix de l'énergie et de fraude et d'évasion fiscales.

Énergie

Le prix de l'énergie varie considérablement d'un pays de l'UE à l'autre en raison de la fragmentation du marché et du manque d'efficacité dans l'utilisation des ressources, qui pourraient être moins chères et plus propres.

L'achèvement du marché intérieur de l'énergie et la mise en œuvre du train de réformes permettraient de combler ces écarts. Des mesures doivent également être prises pour faciliter l’investissement privé et public durable dans les infrastructures énergétiques.

L'Europe doit diversifier son bouquet énergétique. Elle devra pour cela recourir à de nouvelles sources internationales et faire en sorte que les États membres coordonnent leur approche en matière d'énergies renouvelables et d'hydrocarbures.

Ensemble, ces mesures renforceront la compétitivité des entreprises de l'UE et leur éviteront, ainsi qu'aux consommateurs, de devoir payer le prix fort pour leurs besoins énergétiques.

Fraude et évasion fiscales

Les paradis fiscaux font perdre aux pays de l'UE des sommes estimées à plusieurs dizaines de milliards d'euros. La fraude et l'évasion fiscales réduisent les recettes des gouvernements et entravent leur politique économique.

La création d'un système fiscal fondé sur l'équité permettrait d'assurer que chacun, de l'ouvrier à la grande multinationale, apporte une juste contribution aux finances publiques.

Il est nécessaire d'agir à l'échelle nationale, européenne et mondiale si l'on veut lutter efficacement contre la fraude et l'évasion fiscales. La Commission propose d'élargir le champ d'application de la directive sur la fiscalité de l'épargne. Elle présentera sous peu une proposition visant à inclure les dividendes et les plus-values dans l'échange automatique d'informations entre pays.

La Commission exhorte également les États membres à mettre en œuvre son plan d'action sur le renforcement de la lutte contre la fraude et l'évasion fiscales, ainsi que ses recommandations relatives aux paradis fiscaux et à la planification fiscale agressive.

Dans sa lettre, M. Barroso a également appelé les chefs d'État et de gouvernement à convenir d'une position forte lors des prochaines réunions du G8 et du G20, afin de défendre les efforts internationaux de lutte contre la fraude et l'évasion fiscales.

En savoir plus sur le sommet européen de mai

La lettre du président Barroso English

En savoir plus sur la politique énergétique

En savoir plus sur la fraude et l'évasion fiscales

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles