Chemin de navigation

Logo: bateau stylisé avec la mention «CY 2012 EU» © Chypre

Les priorités du second semestre 2012: rétablir la croissance économique et mettre davantage l'économie européenne au service des citoyens.

Chypre prend la présidence de l'Union européenne ce 1er juillet, alors même que la lenteur de la reprise économique et la crise de la dette souveraine dans la zone euro suscitent l'inquiétude.

L'Union doit veiller à ce que le maintien des budgets publics dans les limites convenues s'accompagne d'une relance de la croissance. Chypre va se concentrer sur les mesures qui visent à promouvoir la réalisation de ces objectifs dans les six prochains mois.

Une des principales tâches du pays sera de parvenir à un accord sur les propositions budgétaires de la Commission pour la période 2014-2020. Ce budget fixe les priorités de l'Union à moyen terme: accélérer la croissance économique, créer des emplois et améliorer la compétitivité.

Au cours de sa présidence, Chypre continuera à œuvrer à l'amélioration de la coordination des économies des États membres et à la surveillance des budgets nationaux afin de maintenir ceux-ci dans les limites convenues.

Une autre de ses priorités consistera à investir dans des programmes destinés à créer des emplois plus nombreux et de meilleure qualité, ainsi que dans la formation des citoyens, en particulier les jeunes sans emploi, afin qu'ils disposent des compétences requises sur le marché du travail.

Chypre compte faire avancer les programmes destinés à favoriser les modes de vies plus actifs et plus sains et à résoudre les problèmes engendrés par le vieillissement de la population européenne.

Une Europe interconnectée

Chypre espère obtenir des progrès en ce qui concerne les propositions de la Commission visant à faire bénéficier davantage les citoyens et les entreprises des avantages de l'intégration économique européenne (le «marché unique»), et ainsi stimuler la croissance.

L'accent sera mis sur les mesures d'aide aux PME et sur la mise en place du marché unique numérique English .

Chypre supervisera également les négociations en cours sur l'interconnexion des réseaux européens d'énergie, de transports et de télécommunications. L'interconnexion de ces infrastructures doit permettre de renforcer la concurrence dans l'Union et contribuer à réduire les prix pour les consommateurs.

Le pays a également pour objectif de parvenir à un accord sur l'intégration accrue de la politique maritime. Les propositions présentées par la Commission à cet égard, qui sont actuellement examinées par le Conseil, visent à renforcer la coordination à l'échelle de l'Union, afin de gérer plus efficacement les ressources maritimes.

La gestion des frontières européennes

La conclusion d'un accord sur des règles communes en matière de demande d'asile revêt également une grande importance, compte tenu des événements qui se sont produits en Afrique du Nord l'année dernière et de l'immigration massive vers l'Europe qui en a résulté.

Les dirigeants de l'Union européenne souhaitent améliorer la façon dont les frontières extérieures sont gérées et envisagent aussi de conclure de nouveaux accords sur l'espace Schengen.

En savoir plus sur le programme de la présidence chypriote English

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles